Magazine Le Mensuel

Nº 3066 du vendredi 12 août 2016

general

Saudi Oger. Une solution envisagée?

La situation financière de la compagnie Saudi Oger sera-t-elle enfin réglée? La compagnie, créée par l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en Arabie saoudite, connaît depuis des mois une situation de plus en plus critique. L’ancien ministre Saad Hariri déploie tous ses efforts pour mettre fin à la situation actuelle. Depuis peu, des informations circulent à propos de l’avenir de la compagnie dont 60% des avoirs auraient été achetés par les autorités saoudiennes qui se chargeraient d’honorer ses dettes et de respecter les dus des employés qui n’ont pas touché leurs salaires depuis des mois. Hariri aurait gardé le contrat couvrant le maintien des palais royaux saoudiens en Arabie et à l’étranger.
Cette solution se répercutera-t-elle sur la situation du Courant du futur au Liban? A ce jour, il est difficile de dire si la crise financière du Courant sera résolue sous peu. Il faudra attendre le retour de Saad Hariri qui risque de prolonger son séjour en Arabie, le temps de régler les détails concernant la solution définitive pour Saudi Oger.
L’ambassade du Liban en Arabie aurait aussi demandé aux employés libanais de la compagnie d’enregistrer leurs noms auprès d’elle afin de récupérer leurs dus. Certains Libanais ont commencé par enregistrer les leurs pour sauvegarder leurs droits.

Related

Le Liban et la Syrie au menu. Rencontre Zarif-Jubeir à New York?

Gebran Bassil, ministre de l’Energie et de l’Eau. Barrer la voie à la fitna

Le cercueil de Saïd Akl. Une initiative de Rudy Rahmé pour honorer un géant du Liban

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.