Magazine Le Mensuel

Nº 3066 du vendredi 12 août 2016

Indices

Banques commerciales. Les avoirs en hausse de 2,35%

Le bilan des banques commerciales a montré une progression du total des avoirs de l’ordre de 2,35% de janvier à fin juin 2016 et de 5,7% sur un an à fin juin 2016, passant ainsi de 180,08 milliards de dollars fin juin 2015 à 190,36 milliards fin juin 2016. Sur une base annuelle, la croissance au premier semestre 2016 a été tirée principalement par une hausse respectivement de 6,68% et de 2,93% des réserves et des créances sur les résidants du secteur privé, atteignant 75,74 milliards de dollars et 49,45 milliards de dollars, sachant que ces réserves et ces créances ont représenté respectivement 39,79% et 25,98% du total des avoirs.
De plus, les réserves se sont accrues au cours des six premiers mois de 2016, en raison d’une croissance de 6,68% des dépôts auprès de la Banque du Liban (BDL), alors que sur la même période, les créances sur le secteur privé libellées en livres ont augmenté de 4,68%, passant de 13,65 milliards de dollars fin décembre 2015 à 14,29 milliards à fin juin 2016.
Néanmoins, les créances sur le secteur public et les avoirs en devises étrangères ont enregistré respectivement un recul de 0,91% et de 6,48% à fin juin 2016. La principale composante qui a tiré vers le bas les avoirs étrangers est le recul des créances sur le secteur financier non résidant. Ces derniers ont régressé de 16,99% entre janvier et fin juin 2016, s’élevant à cette date à 9,59 milliards de dollars. Par ailleurs, le recul des créances sur le secteur public est attribué à la baisse des souscriptions aux bons du Trésor en livres libanaises, enregistrant une régression de 12,38% sur le premier semestre, à 17,58 milliards de dollars. Pour ce qui est du passif, la hausse est due à l’augmentation de 2,3% des dépôts des résidants du secteur privé, qui ont représenté plus des deux tiers du total du passif, passant ainsi de 116,9 milliards de dollars à 122,49 milliards à la fin du mois de juin 2016. Quant au ratio de dollarisation des prêts du secteur privé, il a passé de 74,83% en décembre 2015 à 74,44% en juin 2016. Le ratio de dollarisation des dépôts du secteur privé a légèrement reculé, passant de 64,88% en décembre 2015 à 64,84% en juin 2016.     

Related

Indices

admin@mews

Crédits bancaires. Hausse de 41,7 milliards de dollars sur un an

admin@mews

Chèques compensés. Recul de 1,54% au premier trimestre

admin@mews

Laisser un commentaire