Magazine Le Mensuel

Nº 3087 du vendredi 2 mars 2018

general Start up

Lexium. L’expertise juridique en ligne

Lexium est une plateforme qui permet à tout un chacun d’obtenir des services et des informations juridiques en quelques clics. Rencontre avec l’un des cofondateurs, Rami Alame.

Pouvez-vous présenter Lexium? Comment est née votre start-up?
Lexium est une plateforme permettant aux citoyens d’obtenir des conseils et services juridiques en ligne grâce à des algorithmes qui les mettent en lien avec des avocats aguerris. L’idée nous est venue car Magda Farhat, la cofondatrice, et moi, sommes tous les deux avocats et partagions une certaine frustration du métier aujourd’hui. Nous avions remarqué que l’industrie était parfois trop rigide, bureaucratique et que les gens n’obtenaient pas forcément facilement les réponses aux questions juridiques qu’ils se posaient. C’est ainsi que nous avons eu l’idée de créer Lexium.

Quels sont les principaux obstacles que vous rencontrez comme entrepreneur au Liban?
Nous rencontrons plusieurs challenges mais le premier est celui du recrutement. Même s’il est vrai que nous disposons de beaucoup de talents au Liban, un énorme problème de mentalité demeure. Dans les universités et écoles libanaises, on n’enseigne pas encore comment atteindre des objectifs en sortant des sentiers battus. On nous répète plutôt que le succès consiste à devenir avocat, médecin ou ingénieur. Un concept qui pouvait marcher dans les années 1950 mais qui est obsolète aujourd’hui. L’économie du savoir a bouleversé ce modèle et il faut s’adapter.

Où en êtes-vous aujourd’hui? Quels sont vos plans de développement?
Nous avons été incubés par le UK Lebanon Tech Hub à hauteur de 20000 dollars et nous avons injecté des fonds personnels. Nous avons remporté la compétition Hill Innovating Justice Award en 2017, ce qui nous a
permis d’avancer. Mais nous sommes toujours à la recherche de fonds. Nous travaillons actuellement sur notre application mobile et cherchons aujourd’hui à sécuriser 400 000 dollars pour cibler la région Mena et les pays du Golfe et devenir rentables d’ici à 2019.

Soraya Hamdan

Related

Classe moyenne. La BDL poursuit sa politique de reconstitution

admin@mews

Le menu de Mgr Raï à l’Elysée. Réfugiés syriens et chrétiens d’Orient

admin@mews

Nashville, la capitale du Tennessee. Ecouter, déguster et profiter

admin@mews

Laisser un commentaire