Magazine Le Mensuel

Nº 3096 du vendredi 7 decembre 2018

  • Accueil
  • general
  • Lemonade fashion. Des tenues sur mesure sans essayage à petits prix
general Start up

Lemonade fashion. Des tenues sur mesure sans essayage à petits prix

Lemonade Fashion est une start-up de mode en ligne qui confectionne des tenues sur mesure à petits prix et sans essayage.

Lemonade fashion est une start-up qui propose des tenues sur mesure en ligne de designers à petits prix. C’est idéal pour les personnes actives qui ne disposent pas de beaucoup temps pour faire des allers-retours interminables chez le couturier pour les différentes mises au point.
Rayan Saad, le responsable des relations publiques affirme que «Lemonade fashion a été fondée en 2017 et la plateforme en ligne est  finalisée en août 2018. La première collection a été lancée par 4 designers. Les commandes sont nombreuses et nous préparons notre deuxième collection avec de nouveaux designers. Basés à l’ESA, nous avons profité de son programme d’accélérateur (Smart ESA). Nous travaillons avec 4 usines et 6 fournisseurs de matières premières». 
Arthur Bizdikian, cofondateur et directeur de la start-up, avait fait ses débuts dans la vente, le marketing, le développement d’affaires, les relations publiques et la promotion des start-up libanaises dans le monde. Il explique que l’idée lui est venue à partir d’un besoin personnel d’habits de bonne qualité et à la mode, spécifiquement les costumes sur mesure. «Je passais beaucoup de temps à choisir le tissu et le design, et encore plus de temps chez le couturier pour les différents essayages, dit-il. A la longue, j’ai eu envie de le faire d’une autre manière, et c’est comme ça que j’ai pensé à créer ma propre start-up. Ma partenaire travaillait dans ce domaine depuis dix ans».

Le luxe au quotidien
Andy, qui tient à rester anonyme pour le moment, a été formée auprès de grands designers internationaux. Aujourd’hui, à Lemonade Fashion, elle s’occupe des collections prêt-à-porter, couture et mariage. Elle rêvait de mettre à la disposition de tout un chacun un peu de luxe au quotidien. «Nous avons commencé nous deux puis d’autres personnes, séduites par l’idée et passionnées également par la mode et le design, nous ont rejoints», affirme Arthur Bizdikian.
En prenant deux photos, une de profil et une de face, et en donnant des mesures précises de taille (tour de poitrine, tour de poignets, longueur des bras, etc.), la pièce est créée et livrée en deux à trois semaines. Le client a la possibilité de choisir parmi les tissus et les couleurs proposés par la plateforme. Il y a deux logos sur chaque pièce fabriquée sur mesure, celui de Lemonade fashion et celui de la designer en charge de la pièce commandée. Par exemple, une chemise désignée par Rahel sera estampillée, «Lemonade fashion by Rahel Guiragossian».

Système bien huilé
La production étant réalisée sur commande, il n y a presque pas de tissus perdus, ni de stocks qui s’accumulent ni un inventaire pénible à dresser. Ainsi, Lemonade Fashion profite de son grand volume de commandes pour faire baisser le prix des costumes sur mesure.
«En plus du faible coût et des fonds de roulement modestes, nous protégeons l’environnement sachant que nous sommes dans le secteur du fast-fashion qui est normalement la deuxième industrie la plus polluante de la planète, ajoute M. Bizdikian. Et en travaillant avec de jeunes designers, nous leur donnons la possibilité de lancer leur marque sans courir le risque de monter une entreprise. Pour démarrer, nous avons reçu un crédit de Kafalat en février 2018. Smart ESA nous a mis en lien avec des sponsors et des consultants qui nous ont aidés à bien structurer nos idées et lancer notre start-up.»

Collaboration à sept
Andy et Arthur Bizdikian, Moe, Jurate, Marc, Rahel Guiragossian, et Rayan Saad (tous âgés de 20 à 30 ans) font partie de l’équipe de choc de Lemonade Fashion. Moe s’occupe de la programmation et du développement informatique de la plateforme. Jurate, qui a 3 ans d’expérience en marketing chez Uber, s’occupe du business development et de la stratégie marketing. Marc, ayant fait ses armes dans la pub et la communication, s’occupe avec Jurate du marketing au Liban. Quant à Rahel, responsable de la production, elle a travaillé comme designer pour Tally Weill et Zuhair Murad. Rayan Saad est, lui, responsable des relations publiques.
«Nous avons commencé nos opérations au Liban mais nous élaborons différents plans pour l’international, ajoute Arthur Bizdikian. Moe, notre développeur informatique, est basé à Londres, à Oxford, Jurate, notre responsable de stratégie marketing est ukrainienne et basée en Lituanie. Rahel, notre directrice de production vit entre le Liban et l’Europe. De plus, nous venons d’être invités par le gouvernement arménien pour voir d’éventuels projets en Arménie.»

Micheline AbuKhater

Related

A Beiteddine. Un programme éclectique

admin@mews

Bassem el-Chab, député de Beyrouth. La stabilité du Liban est une priorité américaine

admin@mews

Adib Nehmé, conseiller à l’Escwa. «Le vrai coût: la déliquescence de l’Etat»

admin@mews

Laisser un commentaire