Magazine Le Mensuel

Nº 3105 du vendredi 6 septembre 2019

Start up

OhmyCat. Du mobilier pour les chats… et les chiens

Cet atelier de design (re)pense et propose du mobilier pour félins adapté, permettant aux chats de mener leur vie, sans dommages pour le mobilier.

À l’origine du projet Ohmycat, Razan Zaatari, diplomée en architecture et détentrice d’un certificat de la New York University (NYU) en gestion de projets et elle-même «maman» de deux chats baptisés Ott et Sultan. C’est à la suite d’un retour de voyage où ses petits protégés avaient saccagé son beau canapé que la jeune femme comprend la nécessité que ses chats disposent de leurs propres objets pour se défouler. Après avoir cherché des alternatives dans le commerce, Razan Zaatari constate que l’offre est bien souvent de mauvais goût. Passée par plusieurs cabinets d’architecture au Liban, elle a toujours aimé travailler et créer avec ses mains. C’est ainsi qu’elle décide de construire un premier meuble pour que ses compagnons à quatre pattes puissent s’amuser. L’important pour elle, était qu’en plus de cette fonction, l’objet soit de bonne qualité et qu’il ne jure pas avec le reste de sa décoration. Un prototype naît et directement elle constate un changement comportemental chez ses félidés. Moins anxieux, plus détendus, ses chats cessent de gratter les meubles de sa maison et détiennent enfin leur propre espace. C’est ainsi qu’elle devient l’architecte des animaux, et plus seulement des humains.

Un esprit artisanal
Après avoir dessiné un premier essai, Razan Zaatari se rend chez son charpentier pour qu’il reproduise la pièce. Se nourrissant de son savoir-faire, elle apprend les nuances entre chaque type de bois, leurs propriétés et leur manipulation. La jeune femme s’équipe d’outils et se lance elle-même dans la fabrication dans son atelier et chez elle pour la partie test. Devenus «chefs des travaux finis», ses chats lui permettent de réadapter ses modèles en fonction de leurs réactions. Après avoir créé l’identité de sa marque Ohmycat, elle met en ligne sa première collection sur un site Internet. Après les premières commandes, une réelle relation d’échange se noue avec ses clients, ce qui permet à Razan Zaatari d’élaborer de nouvelles pièces plus adaptées aux besoins.

L’originalité, un secteur de niche
Razan Zaatari confie qu’elle n’a pas toujours été prise au sérieux avec ce projet. Effectivement, l’industrie des animaux de compagnie étant relativement nouvelle au Liban et dans la région Mena, elle a dû redoubler d’effort pour instaurer sa légitimité, pourtant très vite actée par le succès de son idée. Aussi, acheter chez elle est un réel parti-pris niveau esthétique et qualité. Les produits proposés jusqu’à présent dans ce domaine et fabriqués en Chine sont à des prix battant toute concurrence. C’est pour cette raison que la jeune femme s’est positionnée dans une démarche plus artistique, avec des collaborations avec des créateurs pour offrir des pièces de décoration intérieure pour les animaux que leurs maîtres n’auront pas honte d’arborer dans leur salon.
Des couleurs aux matières, le site propose aujourd’hui des meubles personnalisables selon le client. Grâce à l’élargissement de l’équipe, le concept va s’intéresser sous peu aux chiens sous la bannière de OhmyDog et compte se développer de plus en plus dans toute la région Mena.
Site internet : www.ohmycat.com

 NOEMIE DE BELLAIGUE

Related

Lili’s farm. La diva des champignons organiques

admin@mews

Plateforme Hiwayati. Simplifier la réservation d’activités pour enfants

admin@mews

Smarke. Des fonds levés en 2 jours

admin@mews

Laisser un commentaire