Magazine Le Mensuel

Nº 3105 du vendredi 6 septembre 2019

Expositions general

Beirut Art Fair, an X. Un cru à la saveur impressionnante

C’est un dixième anniversaire exceptionnel que célèbre Beirut Art Fair (BAF) dans les halls 1 et 2 du Seaside Arena (anciennement Biel) entre le 18 et le 22 septembre 2019. Une exposition de grande envergure qui, au fil des ans, aura réussi à placer la capitale libanaise sur la carte des foires internationales d’art contemporain.
 

Placée sous le patronage du Premier ministre, Saad Hariri, Beirut Art Fair 2019 sera Le rendez-vous culturel de la rentrée. La directrice Laure d’Hauteville, fondatrice de la foire, entourée d’une équipe solide (Joanna Abou-Sleiman Chevalier, directrice artistique, Marie-Mathilde Gannat, coordinatrice VIP, Dr Marie Tomb, directrice de rédaction) promet de faire découvrir au public libanais un cru artistique à la saveur impressionnante.
Il faut dire qu’en l’espace de 10 ans, la BAF a connu une expansion fulgurante comme le montrent les chiffres. Ainsi entre 2010 et 2018, on est passé de 30 artistes exposés à 250, de 30 œuvres à 1 800, et de 3 500 visiteurs à 32 000!
Cette année encore, la foire qui constitue un événement catalyseur dans la vie culturelle libanaise réaffirme son engagement à «promouvoir l’ouverture au monde et l’innovation en s’appuyant sur un renouvellement du programme artistique qui s’inscrit dans les nouvelles tendances», comme l’a bien dit Laure d’Hauteville lors de la conférence de presse visant à présenter la 10ème édition de la BAF.

50 galeries, 18 pays
Ainsi une cinquantaine de galeries libanaises et internationales en provenance de 18 pays se proposent de nous faire découvrir des artistes émergeants tout comme des talents confirmés dont la renommée n’est plus à faire et qui sont déjà exposés dans certains musées et biennales.
Si Laure d’Hauteville tient à rappeler à chaque occasion que la liberté d’expression et le dialogue des cultures représentent les valeurs de base autour desquelles la BAF a vu le jour et s’est développée, Joanna Abou-Sleiman Chevalier aime à souligner, quant à elle, le rôle de novateur de cette foire dynamique qui reste «dévouée à la découverte de la jeune scène artistique contemporaine ainsi qu’à la redécouverte d’artistes moins reconnus (…)».
Plusieurs temps forts sont inscrits au programme de la BAF, comme l’espace «Revealing by SGBL» qui, cette année, a invité la commissaire d’exposition, Rachel Dedman, à sélectionner une dizaine d’artistes prometteurs sur les 400 candidats de la région MENA qui ont répondu à l’open call lancé par la banque. 
Entre l’art photographique et la foire, c’est une longue histoire qui se poursuit année après année. La Byblos Bank Award for photography en est à sa huitième édition. Ce programme établi en 2012 s’est fixé pour objectif de créer les conditions appropriées afin de positionner les photographes libanais émergeants au cœur du marché et de les faire connaître des collectionneurs, propriétaires de galeries et des divers médias,  leur permettant ainsi de se prendre en charge à travers leur art.
Unexpected Trove, The Unseen Works of Hussein Madi investit l’espace Lebanon Modern 2019, avec Abed Al-Kadiri comme Commissaire. C’est une série de tableaux peints par le célèbre artiste à Rome entre 1965 et 1970, qui témoigne d’une période charnière dans son parcours.
Cette série appartient à la collection Mazen et Loulia Soueid. Cette exposition placée sous le patronage de l’ambassade d’Italie est réalisée en collaboration avec Christie’s. Pour l’occasion, un catalogue en édition limitée, dont le Dr. Marie Tomb a signé l’introduction, sera disponible.

Beirut Art Week
Le commissaire et collectionneur Gaby Daher nous invite, lui, à Un voyage à travers l’espace et le temps pour aller à la découverte d’œuvres et d’objets historiques en provenance de la fabuleuse collection de Philippe Jabre, via une mise en scène de Jean-Louis Mainguy. Dans le cadre de A Tribute to Lebanon, «l’exposition invite les visiteurs à découvrir l’image du Liban filtrée par l’œil occidental, comme l’explique M. Daher, elle dévoile plus d’une centaine d’œuvres d’art et artefacts exceptionnels dont des automates, des poupées, des albums photographiques (…) ainsi que des pièces d’art d’artistes majeurs du XXème siècle dont Andy Warhol, David Hockney, etc et des photographies de Don McCullin réalisées durant la guerre au Liban dans les années 80.» Le photographe sera présent à la BAF pour une conservation exclusive.
Beirut Art Fair, c’est aussi un programme de conférences et de tables rondes axées sur l’art moderne et contemporain, avec un accent mis sur l’espace artistique régional. Plus d’un thème sera abordé notamment le rôle des institutions culturelles, la question de l’arabité…
Parallèlement à la BAF, se déroule Beirut Art Week qui investira le cœur de la capitale avec un parcours jalonné d’événements conjuguant art contemporain, danse et musique dans des lieux atypiques qui valorisent le patrimoine architectural de Beyrouth. Beirut Art Week aura lieu du 17 au 24 septembre.

Beirut Design Fair
Simultanément, Beyrouth accueille Beirut Design Fair du 19 au 22 septembre. Pour cette 3ème édition, un comité de sélection composé de trois experts (Rebecca Anne Proctor, Nadia Jabari, et François Leblanc DI Cécilia) qui jouent un rôle majeur sur la scène internationale du design se joignent à la foire du design. Leur contribution reflète le positionnement de l’événement en tant que plate-forme visant à mettre en valeur les talents. Le rôle du comité de sélection est de permettre au salon de trouver un équilibre entre designers établis ou émergeants, et entre les exposants régionaux et internationaux. L’ancrage libanais de cet événement beyrouthin se confirme avec le renforcement de l’équipe: le support de Rania Armanazi pour le développement de cette initiative et son rayonnement au Moyen-Orient et en Europe, et la mise en avant de ses racines levantines grâce à l’expérience muséo-scénographique de Ramadan Rizk.

Ghada Baraghid

Related

Dickie Arbiter. Livre explosif

admin@mews

Le Futur et la présidentielle. Non à Aoun… pour mieux négocier?

admin@mews

Le cancer du poumon. 4% des décès au Liban

admin@mews

Laisser un commentaire