Magazine Le Mensuel

Nº 3106 du vendredi 4 octobre 2019

Expositions

Expositions

Anna Bondavalli Ward

«ROMÆ | Un autre regard»

Beit Beirut. 
Les 18 et 19 octobre.

Premier livre et première exposition pour Anna Bondavalli Ward qui présente de superbes clichés inédits de la «ville éternelle», Rome. Née en Italie et vivant depuis longtemps à Beyrouth avec sa famille, la photographe est partie en quête d’un passé révolu et livre des images mixant passé et présent en immortalisant les faces variées de la cité romaine. Un magnifique hommage à un lieu de prédilection, illustrant la splendeur classique de Rome juxtaposée au dynamisme contemporain de la vie moderne. Les photographies d’Anna Ward, au parfum inédit et frais, projettent une lumière nouvelle sur une cité immortelle. «Au moment même où j’appuie sur le déclencheur, j’ai conscience de vivre un privilège unique: celui de saisir ces instants irremplaçables, arrachant au temps réel l’objet/sujet capturé pour l’inscrire dans une nouvelle dimension, intemporelle», confie cette amoureuse de Rome. A découvrir durant deux jours sur les cimaises d’un lieu emblématique de Beyrouth, ainsi qu’à travers son livre (éditions Noir Blanc Et Caetera) qu’elle signera le 18 octobre à 17h à Beit Beirut, puis au salon du livre, le 13 novembre.

Ramses Wissa Wassef Art Center

Tapestries from Egypt – Flowers from the Nile

Galerie Cheriff Tabet
Jusqu’au 16 octobre.

La galerie Cheriff Tabet expose une sélection d’une quarantaine de superbes tapisseries dans la plus pure tradition des artistes tisserands d’Egypte. Généreux jardins en fleurs, oiseaux multicolores, scènes végétales et florales sont reproduits en fils de laine ou de coton, par des artistes du centre d’art Ramses Wissa Wassef établis dans le village de Harrania, à quelques encâblures des pyramides de Gizeh. Des pièces uniques tissées au cours des deux années passées et qui raviront les visiteurs. Le centre d’art, ouvert par l’architecte égyptien Ramsès Wissa Wassef, a transformé le travail de tissage issu des traditions et de l’artisanat de l’Egypte ancienne, en une véritable institution. Il permet de donner à voir des tapisseries minutieuses, colorées avec les teintures en vigueur depuis des siècles, désormais exposées dans les musées les plus prestigieux au niveau international. A ne pas manquer…
 

Jenny Saleh

 

Related

Nabil Anani Spirit of the Land

admin@mews

Emile Azar au Festival international de Jounié. Des toiles à découvrir et redécouvrir

admin@mews

Expositions

admin@mews

Laisser un commentaire