Magazine Le Mensuel

Nº 2880 du vendredi 18 janvier 2013

Expositions

Expositions

Tamara Haddad
Failles
Jusqu’au 2 février à l’Institut français de Beyrouth

Tamara Haddad présente Failles, des toiles peintes à l’huile, qui nous parle  «des transformations physiques que subit la terre et qui se répercutent sur ses paysages. Par l’action de l’homme mais aussi par les phénomènes naturels, les paysages changent. Ce qui m’intéresse, c’est de chercher la beauté dans ces paysages blessés et non pas l’action de la dévastation». Le tout en couleurs! Tamara est née à Beyrouth. Elle est diplômée en publicité de l’Académie Libanaise des Beaux-Arts. Elle a commencé à peindre pendant ses études en publicité. «Nous avions eu une formation basique en peinture les premières années, mais c’est surtout en découvrant les œuvres de certains artistes du XXe siècle, que j’ai décidé de faire mes premiers essais».

 

Jean-Michel Solves
Mother and child
Jusqu’au 22 février à la galerie Alice Mogabgab.

Jean-Michel Solves est peintre, sculpteur mais aussi philosophe. Il dit
«travailler pour atteindre une indéfinissable plénitude mémorielle». Le temps, selon l’artiste, est un architecte inlassable qui laisse son empreinte  sur les artistes, quoi qu’ils fassent. «Je fais de la sculpture et de la peinture pour exprimer  l’indéfinissable sensation qu’au cœur de chaque chose existe, ou respire et ce, de façon plus ou moins forte, une parcelle résonante d’un chant cosmique», explique-t-il. A travers ses œuvres, il rend hommage à la femme, à la mère et à l’enfant, à sa manière. Jean-Michel Solves est né en 1955, à Paris. Il a été découvert par la galerie Mogabgab en 2000. A voir!

Christiane Tager Deslandes

 

Agenda

On fletting grounds.
Jusqu’au 30 janvier à la galerie Janine Rubeiz.

Kimiko Yoshida. Là où je ne suis pas.
Jusqu’au 22 janvier à la galerie Tanit.

Rodolphe Chamoun. Shades.
Jusqu’au 26 janvier à la galerie Surface Libre.

Les arts de la table et les arts tout court.
Jusqu’au 30 janvier à la galerie Alwane.

Huguette Caland. 1964, Présent.
Jusqu’au 24 février à la galerie Janine Rubeiz.
 
 

Related

Beirut Art Fair. Une 3e édition innovante

admin@mews

Deux expositions collectives

admin@mews

Embrace. Les paroxysmes de la condition humaine

admin@mews

Laisser un commentaire