Magazine Le Mensuel

Nº 2903 du vendredi 28 juin 2013

  • Accueil
  • ECONOMIE
  • Grandes surfaces. 169 supermarchés et 6 hypermarchés à fin 2012
ECONOMIE

Grandes surfaces. 169 supermarchés et 6 hypermarchés à fin 2012

Une nouvelle enseigne internationale de grandes et moyennes surfaces, Spar, devrait s’implanter au Liban à partir de 2014. Dans l’un de ses rapports, Business Monitor International (BMI) a considéré que le marché libanais global de l’épicerie est sous-développé, les détaillants indépendants accaparent 70% des ventes d’épicerie, alors que les épiceries au détail de masse ne représentent que 30%. En revanche, l’index libanais de confiance du consommateur (CCI), publié par la compagnie de consultation et de recherche en marketing, Ara, a reculé en mai de 21 points par rapport au mois précédent, balayant sur son passage le momentum qui avait accompagné la désignation d’un nouveau Premier ministre consensuel. La tendance baissière de l’index CCI a porté non seulement sur sa globalité, mais elle a affecté les six sous-indices pondérés qui le composent.
Spar, l’enseigne hollandaise de points de vente d’épicerie au détail de masse, planifie pour les cinq prochaines années d’implanter dix branches au Liban. Ces dix magasins seraient répartis entre des formats de supermarchés, d’hypermarchés et de magasins d’express dépanneurs (Express Convenience Stores). Par ailleurs, Spar-Liban offrirait l’opportunité aux détaillants locaux, d’ores et déjà installés, d’obtenir un permis d’exploitation sous son enseigne.
Parallèlement, les prévisions de la BMI ont considéré que le total des ventes dans le cadre des supermarchés représenterait 88,1% durant l’année en cours, soit 2,3 milliards de dollars ou une progression de 5,3%, de 2,2 milliards en 2012. Le total des ventes dans le cadre des hypermarchés serait de 11,9%, soit en valeur 0,3 milliard de dollars ou une hausse de 5,9% sur un an. Le taux moyen de croissance de la consommation en termes d’achat à partir des supermarchés serait de 9,1% entre 2012 et 2017, alors que celui relatif aux achats à partir des hypermarchés représenterait 5,9% sur la même période. Le rapport insiste sur le fait que les supermarchés demeureraient la principale source d’approvisionnement des Libanais en produits de consommation sur le marché d’épicerie au détail de masse et ce jusqu’en 2017.
Le secteur présente certains points de faiblesse. A titre indicatif, la petite taille de la population du Liban qui contribuerait à limiter le potentiel de sa croissance, le système de commerce interne sous-développé, ainsi que le taux relativement faible de la consommation interne en comparaison avec celui des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), et la concurrence des prix des produits importés des pays voisins. Ceci dit, il n’en demeure pas moins que le secteur bénéficie de certaines opportunités significatives, telle la possibilité d’ouvrir des points de vente de taille convenable en dehors de la capitale sous-tendus par une offre de produits de consommation de qualité à prix escomptés destinés aux consommateurs à revenu limité. Une manière d’introduire le concept moderne de la vente d’épicerie au détail de masse à de nouveaux consommateurs.
Pour le moment, l’ombre de l’instabilité sécuritaire est peu encourageante à de nouveaux investissements vu la compression des dépenses des ménages, lesquelles se limitent aux produits de consommation de base. Ainsi, le sous-indice pondéré de la perception par les consommateurs du paramètre de la sécurité (qui compose l’index de confiance du consommateur, CCI) a reculé de 19 points en mai par rapport au mois d’avril. Dans le même sillage s’est inscrite la baisse de 20 points de l’indice des perspectives des revenus personnels. Ce qui montre que les salariés se sentent menacés dans la continuité de leurs emplois.   

 

Liliane Mokbel

Related

Liban: 1 150 000 travailleurs syriens et palestiniens

admin@mews

APAVE. Mesure des rejets atmosphériques

admin@mews

Banque islamique. L’Arab Finance House rachetée par les Qataris

admin@mews

Laisser un commentaire