Magazine Le Mensuel

Nº 2903 du vendredi 28 juin 2013

POLITIQUE

Maher Hammoud: Ecraser les takfiristes

Selon le cheikh Maher Hammoud, imam de la mosquée al-Qods et partisan de la Résistance, «il est clair que si Assir ne s’était pas attaqué à l’armée sans la moindre raison, l’institution militaire n’aurait pas pu entreprendre une opération d’une telle envergure mais tout à fait nécessaire. En effet, l’armée craint la réaction populaire dans ce genre d’opérations en raison des lectures divergentes des incidents politiques définis par les convictions politiques des uns et des autres, prenant de plus en plus un caractère confessionnel», souligne le cheikh. Il estime que toute mouvance takfiriste doit être écrasée et que les terroristes tels qu’Assir doivent être punis. Le cheikh Hammoud rappelle que le 18 juin, il avait mis en garde contre la volonté de cheikh Assir de déstabiliser le chef-lieu du Sud. «Je ne pensais pas que cela aurait lieu aussi rapidement. Il existe un complot pour promouvoir le discours confessionnel. Assir s’est montré sous son vrai jour: menteur et ignorant tout en étant protégé par des politiques de la ville et des islamistes», accuse le dignitaire religieux. Il estime que l’implication du Hezbollah dans la guerre en Syrie n’a pas eu d’impact sur la ville de Saïda, étant donné que les incidents en Syrie sont le résultat d’un complot américano-sioniste auquel sont associées certaines factions de la ville. «Le camp de Aïn el-Heloué a été relativement épargné car seuls deux groupes et plusieurs groupuscules ont combattu l’armée à Taamir», explique-t-il. Le cheikh Hammoud révèle qu’il a participé aux négociations ayant abouti à un cessez-le-feu rapide et ajoute qu’il ne dispose pas d’informations au sujet de l’endroit où se trouve le cheikh Assir.

Propos recueillis par Mona Alami
 

 

Related

Dialogue. Confiance instaurée, à quand les actes?

admin@mews

Présidentielle. Girault cherche une clé introuvable

admin@mews

Entre Doha et aujourd’hui. Les deux visages d’une même crise

admin@mews

Laisser un commentaire