Magazine Le Mensuel

Nº 2989 du vendredi 20 février 2015

  • Accueil
  • general
  • Pour un Liban vert et plus sain. Plantation d’arbres, accès à l’eau potable…
general

Pour un Liban vert et plus sain. Plantation d’arbres, accès à l’eau potable…

Le Rotary Club de Beyrouth Metropolitan, en collaboration avec Sanofi Pasteur, a lancé, en présence du ministre de l’Environnement, Mohammad Machnouk, deux projets visant à améliorer l’environnement pour les enfants du Liban: Filtration de l’eau dans les écoles publiques et Des arbres pour le Liban. Détails.

L’accès à l’eau potable est essentiel pour mener une vie saine bien que des millions de personnes ne bénéficient toujours pas de ce droit fondamental et sont privées d’eau accessible, saine et abordable. Le projet de filtration de l’eau, établi par tous les Rotary clubs au Liban, en collaboration avec Sanofi Pasteur et d’autres institutions, a pour objectif d’examiner de plus près ces questions fondamentales et de fournir des solutions aux écoles publiques et aux établissements à travers le Liban. Le président des projets de service au Rotary Club de Beyrouth Metropolitan, David Zein, a souligné l’importance du projet de filtration de l’eau, préoccupation majeure concernant la santé des enfants au Liban. Le projet a débuté avec l’installation de 400 filtres dans 400 écoles publiques à travers le Liban, en collaboration avec les autres Rotary clubs, et se poursuivra sur une période de deux ans dans 1 400 écoles publiques. «Notre mission sera d’installer les tuyaux et les filtres pour assurer de l’eau potable dans toutes les écoles publiques. Nous visons à offrir une meilleure qualité de vie à nos enfants, donc moins d’absence scolaire due à un mauvais état de santé et une plus grande sécurité sanitaire», déclare Zein. En plus du processus d’installation des filtres, ce projet implique également un suivi. Ainsi, des tests de maintenance par rapport à la tuyauterie et à l’eau seront effectués de façon continue tous les trois mois pour s’assurer que les écoles respectent les normes d’entretien de l’assainissement et changent les filtres d’eau régulièrement.
 

Plantation d’arbres
L’objectif du projet, Des arbres pour le Liban, est de planter un million d’arbres à travers le pays avec l’aide et la collaboration des municipalités de chaque région. Ce projet est estimé à 1,5 million de dollars. «Nous évaluons les besoins en verdure de chaque région et travaillons en conséquence avec les municipalités pour accomplir notre mission et assurer un environnement sain et une meilleure qualité de vie», souligne David Zein. 200 000 arbres ont déjà été plantés et 40 000 à 50 000 arbres seront plantés par an. Un suivi tous les six mois se fera pour s’assurer que les arbres sont bien entretenus par les municipalités. «Ensemble, avec l’aide continue de nos partenaires, nous espérons que ces deux projets seront un véritable succès et fourniront des résultats significatifs», dit-il. Le ministre de l’Environnement, Mohammad Machnouk a, pour sa part, insisté sur l’importance de ces deux projets qui contribuent à avoir un Liban vert et plus sain. Il a ajouté que le ministère encourage cette initiative nécessaire pour une meilleure qualité de vie. «Sans verdure, un pays est considéré comme mort. Au ministère de l’Environnement, nous œuvrons beaucoup sur des sujets cruciaux tels que l’assainissement de l’eau, le tri des déchets et la plantation des arbres, car les citoyens ont tendance à oublier que ces problèmes de base affectent leur qualité de vie et la santé publique», note le ministre en saluant chaque entreprise qui s’engage dans des initiatives de responsabilité sociale qui aident le pays en matière de santé et d’environnement.

 

Nada Jureidini

Une meilleure santé publique
Le principal objectif de Sanofi Pasteur est d’améliorer et de protéger la santé publique en fournissant des vaccins innovants contre les maladies, mais également en collaborant à des causes sanitaires et environnementales qui peuvent sauver la vie des citoyens et assurer une meilleure santé publique. «Nous soutenons cette initiative qui met l’accent sur l’hygiène publique et les mesures d’assainissement des enfants. Le manque d’assainissement et d’hygiène peut conduire à des maladies débilitantes nuisibles à la santé», précise le Dr Lina Fakhoury, directrice régionale de Sanofi Pasteur.

Related

As7ab el-maqamat ou Vos Excellences. Lamia Maria Abillama démystifie les politiciens

admin@mews

Nicolas Chammas, président élu du club mondial MIT. Inquiet pour le présent optimiste pour le futur

admin@mews

Fred Murray Abraham. Du talent et de la modestie sans limites

admin@mews

Laisser un commentaire