Magazine Le Mensuel

Nº 2943 du vendredi 4 avril 2014

  • Accueil
  • general
  • Byblos Bank Award. Un fort engagement en matière de RSE
general

Byblos Bank Award. Un fort engagement en matière de RSE

La Byblos Bank organise du 8 au 12 avril prochains la première exposition photo du lauréat du Byblos Bank Award, décerné à Ghaleb Cabbabé lors de l’édition 2013 de Beirut Art Fair. L’occasion pour Nada Tawil, directrice de la communication du groupe, de revenir sur l’engagement de la Byblos Bank en matière de RSE.
 

A la Byblos Bank, la responsabilité sociale rime avec engagement. Depuis longtemps,  le groupe s’est ainsi impliqué dans l’éducation, l’environnement et la culture, qu’il s’agisse de soutenir le patrimoine libanais ou d’encourager l’art contemporain et la photographie. Autant de thématiques qui constituent des piliers essentiels de sa stratégie.
Réellement investie dans l’art, la Byblos Bank s’est donné les moyens de ses ambitions, comme l’explique Nada Tawil, directrice de la Communication. «Nous avons par exemple contribué à la création d’une galerie d’art contemporain à but tant académique qu’expérimental au sein de l’AUB, afin de permettre aux étudiants et au public de profiter pleinement de la recherche et des expositions», explique-t-elle. Autre choix essentiel du groupe dans le domaine de l’art, le soutien de la photographie, et plus particulièrement des photographes libanais émergents. «Ce choix s’est imposé, car c’est un art accessible et facile à comprendre par tous, et il y a ces dernières années, avec les réseaux sociaux notamment, une réelle démocratisation de la photographie», souligne Nada Tawil. A cela s’ajoute une place croissante de la photographie dans le marché de l’art.
Dans ce cadre, le groupe a créé, en partenariat avec Beirut Art Fair (Baf), le Byblos Bank Award pour la photographie. Une initiative qui s’attache à la reconnaissance du travail d’un photographe libanais émergent. «Nous avons délégué l’organisation de ce prix au Baf, le rendez-vous sérieux du monde artistique au Liban», explique-t-elle. En effet, le prix est décerné par un jury de professionnels lors de la foire organisée annuellement à Beyrouth.
Pour participer, il suffit de répondre à l’appel à candidature diffusé chaque année via le portail du Baf. Une présélection permettra ensuite de choisir dix photographes qui concourront pour la phase finale. Les dix finalistes exposeront leurs meilleurs clichés à la foire du Beirut Art Fair où le jury choisira le lauréat du prix.
Lors de la dernière édition, c’est le photographe Ghaleb Cabbabé qui a remporté le Byblos Bank Award. «Le lauréat bénéficie d’un programme de mentorat professionnel dans la direction artistique afin de pouvoir réaliser une exposition de qualité», indique Nada Tawil, en précisant que la Byblos Bank organise entièrement la première exposition du gagnant et prend en charge la promotion de l’événement à travers une campagne médiatique, ainsi que la publication du catalogue de l’exposition.
Du 8 au 12 avril, les Libanais pourront découvrir la première exposition du lauréat 2013, Ghaleb Cabbabé, baptisée Ahlein. Vingt clichés qui apporteront un regard libanais sur le journal intime photographique des expatriés y seront exposés. Pour découvrir les activités de la Byblos Bank en soutien à la photographie au Liban, consultez la nouvelle page Facebook: Purple Lens by Byblos Bank (https://www.facebook.com/purplelensbyblosbank‎). 

Jenny Saleh

La photographie et son marché
La Byblos Bank et Beirut Art Fair organisent du 9 au 11 avril un séminaire portant sur 
l’histoire de la photographie, son 
évolution et sa place au sein du marché de l’art aujourd’hui. C’est Pascal Odille, directeur artistique du Beirut Art Fair et du Singapore Art Fair qui interviendra durant ces trois jours, au siège central de la Byblos Bank, avenue Elias Sarkis, à Sassine.

Mercredi 9 avril, de 18h à 20h: introduction à la photographie et à l’histoire du médium.
Jeudi 10 avril, de 18h à 20h: évolution et histoire de la photographie.
Vendredi 11 avril, de 18h à 20h: mise en place et évolution du marché.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Possibilité d’inscription sur la page Facebook de Beirut Art Fair:
https://www.facebook.com/pages/BEIRUT-ART-FAIR-MENASA-ART/244331975615508

Related

Marwan Farès, député du PSNS. Les chrétiens veulent combattre les takfiristes

Des réseaux terroristes souterrains. 250 jihadistes de retour en France

La Cleantech. Une opportunité en or pour le Liban?

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.