Magazine Le Mensuel

Nº 3002 du vendredi 22 mai 2015

  • Accueil
  • general
  • Superposer le virtuel et le réel. Plus que la réalité, la réalité augmentée
general

Superposer le virtuel et le réel. Plus que la réalité, la réalité augmentée

Avec plus de moyens et plus de performances dans le domaine des nouvelles technologies, la réalité ne suffit plus! Le virtuel a été, ces dernières années, un domaine de prédilection de tous ceux qui cherchent un espace avec plus de possibilités, un espace où leur créativité n’a pas de limites. Cependant, pour certains, il est temps de superposer le virtuel et le réel pour un résultat encore plus bluffant. Des applications à l’infini qui intègrent la technologie de la réalité augmentée pour passer à un autre niveau de perception.

La réalité augmentée, selon le site www.waolab.com, «désigne des systèmes informatiques qui rendent possibles les superpositions, en temps réel, d’objets virtuels 2D ou 3D dans le monde réel. Elle s’applique aussi bien à la perception visuelle qu’aux perceptions proprioceptives comme le tactile, l’audition ou l’olfactif».
Cette technologie permet d’ajouter des éléments virtuels à une scène du réel et visualiser le résultat à travers un écran. Certaines entreprises utilisent d’ores et déjà cette technologie dans les publicités ou dans la présentation de catalogues. La société Ikea, spécialiste de mobilier, a mis à la disposition de ses clients une application en réalité augmentée qui leur permet d’afficher le mobilier choisi et de visualiser le résultat dans l’environnement réel de leurs maisons.
 

Des applications intéressantes
L’application la plus connue de la technologie de réalité augmentée, ce sont les Google Glass, dont la nouvelle génération ne devrait pas tarder à être mise sur le marché. Des lunettes équipées de caméra intégrée, d’un micro, d’un pavé tactile sur l’une des branches, de mini-écrans, d’un accès Internet par wifi ou Bluetooth qui permettent, entre autres, d’accéder à toutes les fonctionnalités de Google.
Le principe de la réalité augmentée est actuellement utilisé en médecine pour aider les chirurgiens lors d’opérations sensibles, dans le domaine militaire ou de la défense pour les simulations et les entraînements dans un environnement réel.
Dans le domaine de la sécurité routière, l’affichage tête haute (Head-up display), actuellement en option dans certaines voitures haut de gamme, sera de plus en plus installé dans les voitures. C’est une solution permettant au conducteur de voir les informations s’afficher au niveau du pare-brise (vitesse autorisée, vitesse réelle, alertes trafic, etc.) sans avoir à baisser la tête vers un écran.
Des poids lourds de l’industrie high-tech travaillent sur différents projets liés à la réalité augmentée qui permettraient par exemple la réflexion d’une image holographique grâce à un micro-projecteur laser. Le système peut être intégré à n’importe quel type de lunettes!

 

Laila Majhad

Trois questions à Dany el-Eid
Le fondateur de pixelbug, une société de technologie de pointe basée à Dubaï, qui développe des applications de réalité augmentée, répond aux questions de Magazine.

Quelle est la particularité de la technologie de réalité augmentée que vous utilisez dans vos applications?
Nous utilisons une technique de reconnaissance d’image unique qui nous permet d’ajouter en temps réel n’importe quelle texture colorée sur un modelé de réalité augmentée en 3D.

En quoi consiste le projet «colorbug»?
Colorbug est une application ludoéducative qui rend vivants les contes et les livres de coloriage pour enfants en utilisant des techniques de réalité augmentée avancées. La technique permet de regarder et d’interagir avec des caractères en 3D que les enfants auraient coloriés et personnalisés sur papier. Elle vise les enfants de quatre à dix ans et les aide à développer leurs capacités motrices et imaginatives. Le but de colorbug est d’informer et d’éduquer les enfants sur différents sujets d’une manière amusante et interactive. Les sciences, les dinosaures, le monde des animaux et d’autres sujets encore sont traités d’une manière à la portée des enfants et qui leur permet d’interagir avec le contenu.

Quelle est la valeur ajoutée pour les enfants d’une telle application?
L’un des avantages de l’utilisation de la réalité augmentée pour les enfants est qu’elle leur permet d’apprendre de manière ludique en utilisant leur créativité et leur imagination. Les enfants développent également leur habileté motrice en amenant à la vie une création qu’ils ont faite sur papier.
 

Propos recueillis par Laila Majhad

Related

Sympaticus. La technologie au service de la santé mentale

Farid el-Khazen, député CPL du Kesrouan. «Manifester est un instrument légitime»

Drapp. L’appli qui révolutionne la consultation médicale

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.