Magazine Le Mensuel

Nº 3013 du vendredi 7 août 2015

general

Assameh. La générosité au service de l’enfance

«Aucun enfant ne doit mourir faute de soins». Partant de ce principe, l’association Assameh, créée par les médecins de l’Hôpital Saint-Georges, sous la présidence du professeur Robert Sacy, s’est engagée à offrir des soins aux enfants démunis et aux prématurés. «Seuls, nous ne pouvons rien faire. Ensemble, nous pouvons tout faire», martèle Sacy.

Assameh (Association d’aide à la mère et l’enfant à l’hôpital), sous la houlette et grâce au dévouement sans fin du Pr Robert Sacy, a créé un service de pédiatrie à l’Hôpital gouvernemental de la Quarantaine. Ce service est composé de 30 lits dont une Unité de soins intensifs néonatale (8 incubateurs), une Unité de soins intermédiaires néonatale (8 incubateurs), une Unité de réanimation pédiatrique (4 lits) et un service de pédiatrie (5 chambres à 2 lits). Ce service est destiné à couvrir toute la population pédiatrique libanaise, de la naissance jusqu’à l’âge de 14 ans, de toutes les régions libanaises. Ce projet est entièrement subventionné par des fondations et des donations individuelles. La Quarantaine abrite 300 000 personnes couvertes au niveau pédiatrique par quatre ou cinq hôpitaux admettant difficilement les enfants aux frais du ministère de la Santé, faute de place ou de budget. Par ailleurs, toutes les régions du Liban sont en manque de services de réanimation pédiatrique, ainsi que de réanimation néonatale spécialisée. C’est de là qu’est née cette idée qui permettra de sauver des vies. «Nous avons pensé qu’un hôpital gouvernemental super équipé serait le seul, s’il est bien géré, à pouvoir recevoir ces milliers d’enfants qui meurent faute de soins», explique Robert Sacy. «Un protocole a été signé entre le ministère de la Santé, Assameh et l’Hôpital gouvernemental de la Quarantaine, pour la gestion du département sur une période de dix ans, le support médical académique et la supervision du personnel (infirmières, résidents, médecins et stagiaires) étant assurés par l’Hôpital Saint-Georges, le Centre médical et universitaire et la faculté de médecine de l’Université de Balamand», poursuit-il. Ce service est totalement ouvert aux pauvres couverts à 95% par le ministère de la Santé: le malade paie uniquement 5% de la facture d’hôpital qui, par exemple, pour un prématuré, s’élève à 25 000 dollars pour un séjour de deux mois dans un hôpital privé. Ce service est aussi ouvert aux enfants et aux nouveau-nés des réfugiés palestiniens et syriens dans le besoin. Sacy espère que la générosité des Libanais permettra à Assameh de soigner tous les enfants malades afin qu’au Liban, au XXIe siècle, aucun enfant ne meure faute de soins. Les fonds levés restent insuffisants et Assameh fait appel à la générosité des citoyens. Et, comme le dit le Pr Robert Sacy, «seuls nous ne pouvons rien faire. Ensemble, nous pouvons tout faire». 


Christiane Tager Deslandes
 

Pour plus de renseignements, contacter le Pr Robert Sacy au +961 3 201 455 ou par e-mail à l’adresse suivante: robertgsacy@gmail.com

Bio en bref
Robert Sacy, président d’Assameh, est l’ancien chef de Département de pédiatrie à l’Hôpital Saint-Georges, ancien président de la Société libanaise de pédiatrie et ancien président de la Société libanaise de médecine périnatale. Il est trésorier de l’Union des sociétés de pédiatrie du Moyen-Orient et de la Méditerranée.

Pour vos dons
Banque: BankMed.
Client: Assameh.
Branche: Hazmié.
Swift code: MEDLLBBX.
Numéro de compte: 0240046381600.
IBAN: LB08. 0022 0000 2400 4638 1600.

Assameh
Assameh est une ONG (organisation non gouvernementale) à but non lucratif créée le 4 février 2014. Les fondations et les particuliers qui ont aidé cette association sont: Fondation Carlos Slim, Fondation Give a child a toy, Fondation Philippe Jabre, Famille feu Chafic Ayoub, Philippe Hélou, Karin Araman (éclairage), Marwan Nakfour (béton précontraint), Karim Sacy, Antoine et Samia Meguerdiche en mémoire de Basile, Canada Consult (Hubert et Nicole Sacy), Jenny Joseph Khoury, Nutricia Liban, Rania Abou-Merhy, Vinifest, Fondation CMA-CGM, Raymond Debbané Family Foundation, Philippe Ghanem, Ets. F.A. Kettaneh, Georges Lati, Walid Mouzannar, Bankers Assurance, Julia, Celia et Ahmad Jubeily (générateur), Edy Cherfan (Samsung – appareils d’air conditionné), Karl Kourani (design et impression graphique – L’Annonce), H.C.P. (réalisation des plans techniques du pavillon d’enfants), Dar C.I.T s.a.l. (construction de la nouvelle aile et réhabilitation de l’aile existante) et des anonymes.

Related

Poke bowl. La tendance hawaïenne prend racine à Beyrouth

admin@mews

Alain Aoun, député de Baabda. «Le CPL souhaite être un partenaire de poids»

admin@mews

Le président français à Zahlé. Pas d’implantation des réfugiés au Liban

admin@mews

Laisser un commentaire