Magazine Le Mensuel

Nº 3042 du vendredi 26 février 2016

Indices

Indices

Primes non vie
Hausse de 2,4% en 2015

Une enquête menée par la revue économique libanaise al-Bayan, portant sur 45 compagnies d’assurances opérant au Liban en 2015, a montré que les primes d’assurance non vie ont augmenté de 2,4% sur un an, à près de 1,06 milliard de dollars, alors qu’elles représentaient une valeur de 1,03 milliard en 2014. La collecte des primes d’assurance non vie s’est élargie de 5,3% en 2014, de 5,8% en 2013, de 6,8% en 2012 et de 7,5% en 2011, soit la meilleure performance sur les années couvertes. Ce ralentissement du rythme de croissance serait tributaire de la conjoncture aléatoire qui prévaut dans la région et de l’accroissement de l’activité illicite sur le marché noir. Les dix plus grandes compagnies d’assurances opérant au Liban ont accaparé une part de 64,8% des primes non vie en 2015, sachant que les vingt plus grandes contrôlent une part du marché de 85,9%. Medgulf détient la plus importante part du marché avec 9,45% du total des primes d’assurance non vie en 2015, suivie par Bankers (9,16%), Axa ME (7,72%) et la Libano-Suisse (6,94%).    

Construction
Permis en hausse de 16,77%

Une lueur d’espoir peut-être pour les prochains mois dans le secteur de la construction. En fait, les derniers chiffres publiés par l’Ordre des ingénieurs de Beyrouth et de Tripoli ont montré que le nombre des permis de construire a progressé de 16,77% sur un an au premier mois de 2016, atteignant 1 135 formalités. Cet indicateur pourrait refléter une amélioration dans le secteur de la construction et, probablement, une amélioration dans l’industrie de l’immobilier à moyen terme. Notons que les permis de construire restent valides sur une période allant de 6 ans à 8 ans. Les permis délivrés en janvier 2016 couvrent la construction de 811 183 m2, soit un recul de 3,78% par rapport à l’année dernière sur le même mois. La moyenne de surface bâtie a, pour sa part, légèrement reculé, passant de 867,34
m2/permis en janvier 2015, à 714,49 m2/permis en janvier 2016. Selon la répartition géographique, le Mont-Liban a accaparé la plus grande part avec 37% du total des permis, suivi par le Liban-Sud et Nabatiyé avec, respectivement, des parts de 19,82% et 16,34%.

Related

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Laisser un commentaire