Magazine Le Mensuel

Nº 2914 du vendredi 13 septembre 2013

Indices

Téléphonie mobile. 4,4 millions d’abonnés

Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile s’élèvera à 4,4 millions au Liban à fin 2013, alors qu’il était de 4 millions en 2012, 3,4 millions en 2011 et 
2,9 millions en 2010. Selon les 
pronostics de Business Monitor 
International, le nombre d’abonnés atteindrait 4,9 millions en 2017, sachant que pour le moment, le Liban compte parmi un petit nombre de pays dans la région Mena dont la pénétration du 
cellulaire est moins de 100%.   

Alphabétisation
Un taux de 90%

Le taux d’alphabétisation au Liban serait de 90%, alors que celui de l’inscription au troisième cycle universitaire serait de 54%, les ressources humaines 
qualifiées représentant ainsi un outil de compétitivité pour le Liban. En revanche, les chiffres de la Banque mondiale (BM) montrent que 54% des jeunes seraient à la recherche d’un emploi, dont 28% de femmes. Le projet d’écosystème de la téléphonie mobile, d’un montant de 
6,4 millions de dollars, approuvé par la BM en faveur du Liban, devrait 
permettre d’étendre le réseau du 
cellulaire à des régions éloignées et, par conséquent, contribuer à la création de nouvelles opportunités d’emplois.

Dette publique
50,5% aux mains des banques

Selon les statistiques de l’Association des Banques au Liban (ABL), le secteur bancaire local détenait une part de 50,5% de l’endettement public libellé en livre à fin juin 2013. Cette part est la plus importante par rapport aux créanciers de l’Etat. La Banque du Liban détient 17%, alors que le secteur non bancaire porte une part de 32,5% de cette dette.

Related

Emigration. 52% de la force active quitte le Liban

Indices

Indices

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.