Magazine Le Mensuel

Nº 3061 du vendredi 8 juillet 2016

ACCUEIL

3 questions à Jean Oghassabian

Des rumeurs font état d’un froid dans les relations de Saad Hariri avec l’Arabie ou avec certaines personnalités saoudiennes…

Comme vous le dites, ce ne sont que des rumeurs infondées. Ceux qui misent sur un certain froid avec l’Arabie font fausse route. L’invitation que Hariri a reçue, sa rencontre avec le monarque saoudien, sa présence avec d’autres chefs d’Etat et les hauts responsables saoudiens prouvent sa position en Arabie et ses bonnes relations avec tous les responsables saoudiens. D’ailleurs, en Arabie, la décision est centralisée et revient au roi.

Le Courant du futur traverse une période difficile, tant au niveau interne qu’à celui de ses relations avec ses alliés…

De toute évidence, le Courant du futur passe par des moments difficiles. C’est pour cette raison qu’une étude approfondie à tous les niveaux est faite concernant la période durant laquelle le président Hariri était absent du pays, ses répercussions sur le courant, sur sa base populaire. Il faudrait identifier les lacunes, les combler et préciser les raisons qui font que la base du courant a passé par une période perturbée.

Comment décrivez-vous les relations avec les autres composantes du 14 mars?

Il existe certainement des différences dans l’opinion de chacune, mais toutes les composantes se rejoignent autour des principes et des valeurs qui ont été à la base du 14 mars. Par respect pour le sang des martyrs, par fidélité à ce peuple qui a fait la Révolution du Cèdre, toutes les composantes du 14 mars doivent se retrouver autour de leurs principes et leurs valeurs.

Arlette Kassas

Related

3 questions à Chakib Cortbaoui.

admin@mews

3 questions à Ammar Houry

admin@mews

3 questions à Issam Darwich

admin@mews

Laisser un commentaire