Magazine Le Mensuel

Nº 3061 du vendredi 8 juillet 2016

general

Economie de la connaissance: 25000 emplois d’ici 2025

Lebanon Tech Hub (UKLTH), une initiative conjointe de la Banque du Liban (BDL) et du gouvernement britannique, destinée à soutenir la croissance de l’économie de la connaissance au Liban, a estimé que le secteur des nouvelles technologies (NTIC) a un potentiel lui permettant la création de 25 000 emplois d’ici 2025. La même source a souligné que le développement dudit secteur est en mesure d’augmenter de 15% le nombre des emplois directs et de 5% celui des emplois dans l’économie sur un plan national. Ces nouveaux emplois et les retombées du secteur des NTIC sur les autres secteurs économiques pourraient contribuer à accroître de 7 milliards de dollars le PIB d’ici 2025. Afin d’atteindre ces objectifs, l’étude a identifié trois secteurs clés, qui présentent un potentiel significatif de croissance, et qui pourraient soutenir le développement du secteur des NTIC. Il s’agit du secteur de la technologie financière ou (fintech); le secteur des produits fonctionnels et répondant à un certain bien-être et art de vivre de qualité supérieure dans le domaine des soins de la santé, les nouvelles plateformes créatives de visualisation dans les marchés ou le marchandisage visuel. Ces trois secteurs seraient sous-tendus par les capacités technologiques de base, qui sont les softwares en tant que service, l’Internet des objets et les technologies digitales. Parallèlement, l’étude a recommandé de jeter de solides fondements au fonctionnement du secteur des NTIC en implantant une infrastructure adéquate, des incitations fiscales et un cadre réglementaire approprié. 

Liliane Mokbel

Related

Alain Aoun, député de Baabda. «L’arrogance de Joumblatt est inacceptable»

admin@mews

Plan de sécurité et chasse aux terroristes. Cette fois, c’est sérieux

admin@mews

Construction. 2015 démarre sur une note négative

admin@mews

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.