Magazine Le Mensuel

Nº 3062 du vendredi 15 juillet 2016

Santé

Le clavier. Un nid à microbes

Le clavier d’ordinateur est l’un des outils avec lesquels les mains sont le plus en contact dans le cadre d’un travail de bureau. Il se révèle infesté de bactéries. Le risque pour la santé est d’autant plus important que le salarié mange devant son PC, ses mains se portant alternativement de son clavier à sa bouche. Nettoyer ses outils de travail devrait être une habitude aussi au bureau. Or, 10% des gens ne nettoient jamais leurs souris et autant ne désinfectent jamais leurs claviers.

 

Les plantes vertes
Une meilleure productivité?

Faire des micropauses de 40 secondes pour regarder la nature permettrait de renforcer sa concentration au travail. Un fond d’écran montrant de la verdure aurait des effets bénéfiques. Même quand on est enfermé dans un bureau, les effets positifs de la nature sont évidents. Quand on ne voit que du béton pour se distraire, le niveau de concentration baisse de 8% et la performance accuse un repli. Tandis que voir des pâquerettes augmenterait la concentration de 6% et entraînerait un meilleur niveau d’attention.

La position debout
Contre les maladies chroniques

Pour chaque demi-heure de travail, les gens devraient rester assis vingt minutes, debout huit minutes, se déplacer et s’étirer pendant les deux restantes. L’être humain n’est pas fait pour rester assis sept heures par jour. Le temps que nous passons en position assise ne cesse d’augmenter, et les effets sont délétères, voire même dangereux, sur la santé. Rester debout pendant deux minutes environ quinze fois par jour serait efficace pour maintenir la densité osseuse et musculaire. Lorsque les gens ont des professions dans lesquelles ils sont debout plus de deux heures/jour, il semble y avoir une réduction du risque de développer des maladies chroniques clés.

Le sport
Des bienfaits sur le travail

L’activité physique contribuerait au bien-être de tout employé. Durant l’activité physique, le cerveau libère certaines hormones aux vertus apaisantes et calmantes. Ces dernières jouent un rôle important sur la capacité à faire face aux épreuves de la vie et facilitent la gestion du stress. Le sport permet d’évacuer les tensions et de se défouler autrement, de prendre du recul afin de mieux apprécier et régler une situation. C’est aussi un moteur de cohésion sociale permettant d’améliorer le climat général de l’entreprise.


Sauter le petit-déjeuner
Une grave erreur

Sauter régulièrement le petit-déjeuner vous place dans un état de stress permanent et dérègle votre métabolisme. Les personnes qui se privent du petit-déjeuner sont plus susceptibles d’avoir des problèmes de santé, comme, entre autres, des hausses de tension, des problèmes cardiaques et des problèmes de surpoids, que celles qui prennent un petit-déjeuner dans les deux heures suivant leur réveil. Evitez toutefois les aliments contenant trop de calories et de graisses saturées.

Les poignées de main
Véhiculent les virus

Le lieu de travail est l’endroit où l’on passe le plus de temps dans la journée. Il n’est pas étonnant que les maladies s’y propagent. Contacts physiques, éternuements et poignées de portes favorisent la propagation des maladies dans un même département. Il existe pourtant de simples réflexes qui permettent de limiter la propagation des microbes comme se laver régulièrement les mains, se couvrir la bouche lorsqu’on éternue ou encore utiliser un mouchoir en papier.
 

Nada Jureidini

Related

Les boissons énergisantes. Avertissements et conseils

admin@mews

Trop de sel, mauvais pour le cerveau

admin@mews

Diabète de type 1. Risque de cancer digestif

admin@mews

Laisser un commentaire