Magazine Le Mensuel

Hi-tech

Hi-Tech

 

Nouveautés

 

Les écolos s’en réjouiront

La high-tech est partout, dans les maisons, les voitures, la rue, ainsi que dans tous les espaces publics. Les appareils mobiles, que ce soient des téléphones,  des appareils photo, des tablettes ou des ordinateurs portables, sont devenus indispensables. Les constructeurs se diversifient pour conquérir de nouveaux créneaux sur le marché. 

 

La high-tech est partout, dans les maisons, les voitures, la rue, ainsi que dans tous les espaces publics. Les appareils mobiles, que ce soient des téléphones,  des appareils photo, des tablettes ou des ordinateurs portables, sont devenus indispensables. Les constructeurs se diversifient pour conquérir de nouveaux créneaux sur le marché.

 

Les constructeurs poussent la technologie toujours plus loin avec des gadgets qui étaient, il y a quelques années, du ressort de la science-fiction.

 

Depuis peu de temps, les constructeurs de matériel informatique explorent des pistes relatives à l’utilisation de l’énergie solaire, pour faire marcher leurs appareils. Les grands Apple et Samsung sont apparemment les précurseurs pour ce genre d’applications.

 

La marque à la pomme a déjà déposé un brevet pour l’utilisation de cellules photovoltaïques dans la composition et la marche d’appareils et de systèmes mobiles. Samsung a, de son côté, lancé sur le marché, des ordinateurs portables dotés d’un panneau solaire. 

 

 

 

Ce dernier leur permet de profiter d’une heure de batterie, pour deux heures d’exposition. Rechargé entièrement, ce nouvel ordinateur dispose de 14 h d’autonomie et d’un disque dur de 250 GO.

Une autre marque, peu connue du public, Umeox, essaie aussi de grignoter quelques avantages de ce marché qui a de l’avenir. Elle a mis sur le marché un Smartphone, baptisé Appolo. Il fonctionne sous le système d’exploitation Androïde de Google et porte sur son dos un panneau solaire ressemblant à celui de Blue-earth de Samsung. Il suffit d’exposer Appolo deux heures et demie à la lumière du soleil, pour le recharger complètement.

Tous ces produits annoncent, selon les experts, la vague du «numérique-solaire». Ce principe envahira tous les marchés de la haute technologique, dans les trois prochaines années. Une avancée technologique qui, pour cette fois, fera du bien à la planète et plaisir aux écolos! LAILA MAJHAD 

 

 


 

Internet

 

Les réseaux sociaux font peau neuve

 

Les réseaux sociaux existants intègrent de nouvelles fonctionnalités, voire même de nouveaux principes de fonctionnement. D’autres, récents, cherchent leur place sur le marché. Depuis la rentrée scolaire, en septembre dernier, le Net bouillonne d’informations sur ces réseaux qui deviennent un passage obligé.

 

Controversés par moment, les réseaux sociaux n’oublient cependant pas d’évoluer, car dans ce domaine, si on n’évolue pas, on meurt.

Facebook, le grand favori de la Toile, annonce des partenariats avec des acteurs dans le domaine de la musique, du sport et d’autre. Ce fameux réseau pense lancer une application Timeline qui retrace toute votre vie. Ce sont les internautes qui vont en décider. Sur Facebook, les internautes pourront désormais écouter de la musique, et voir des vidéos. C’est en tout cas, ce qu’a annoncé Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, lors de la réunion annuelle organisée par le réseau social pour les développeurs à San Francisco. Ces applications seront disponibles dans quelques semaines.

Google+, que tout le Web qualifie de «concurrent possible de Facebook», est désormais disponible pour le grand public, depuis la mi-septembre, et a déjà gagné des millions d’utilisateurs.

  

 

Ce réseau social est conçu pour faciliter le partage de photos, d’informations et de liens avec des cercles de personnes prédéfinis.

 

C’est une nouvelle plate-forme de partage en ligne, qui permet, entre autres, le chat (clavardage) en groupe. Le système de «cercles» constitue une nouveauté en soi. Les amis constituent un cercle, les parents un cercle et les collègues un autre cercle, ce qui permet de ne pas dire n’importe quoi à n’importe qui!

 

«Lift.do» est, pour sa part, un nouveau réseau social disponible pour l’instant sur invitation. Créé par deux créateurs de Twitter, ce réseau a pour but annoncé, de permettre à l’utilisateur de «se dépasser soi-même, en affichant ses objectifs». Pour recevoir une invitation, il faudra laisser son adresse électronique sur la page d’accueil du site. L.M.

 
 

 

Related

L’iphone 5. Une véritable révolution?

admin@mews

Wild Discovery lance mousetrotter.com. Le premier site complet de réservation en ligne

admin@mews

Design Series de Grohe. Le design à l’heure des nouvelles technologies

admin@mews

Laisser un commentaire