Magazine Le Mensuel

Nº 2848 du vendredi 8 juin 2012

general

La France au Liban. Duel classique UMP/PS

Pour le premier tour de cette élection inédite des députés qui représenteront les Français de l’Etranger, les électeurs de la 10e circonscription, qui comprend le Liban, ne se sont pas déplacés en masse. Le deuxième tour opposera Alain Marsaud pour l’UMP, à Jean-Daniel Chaoui, pour le PS, le 17 juin.
Dimanche, à l’Espace des lettres du Consulat de France, les électeurs étaient peu nombreux. La faute au soleil peut-être, éclatant en cette belle journée, qui a peut-être poussé les électeurs à préférer la plage aux urnes. Le vote aura été marqué par une très faible participation, de 23,1%. Les Français de Syrie font encore moins bien, avec à peine 0,6% de participation. Les chiffres du Liban sont, quant à eux, conformes à l’ensemble de la 10e circonscription, qui aura enregistré un taux de participation de 23,3%, pour ce premier tour.
Pour cette élection inédite qui portera au total onze nouveaux députés à l’Assemblée nationale pour représenter les Français de l’étranger, les électeurs de la 10e circonscription avaient l’embarras du choix, avec pas moins de 19 candidats en lice. Mais sans vraiment de surprise, c’est finalement sur les candidats de l’UMP et du Parti socialiste que se sont portés la plupart des votes. L’UMP Alain Marsaud arrive en tête, en totalisant 32,13% des suffrages, suivi par le socialiste Jean-Daniel Chaoui avec 28,85%.
Au Liban toutefois, l’ordre d’arrivée n’est pas le même à celui de l’ensemble de la circonscription. Alain Marsaud est bien arrivé en tête, avec 1182 bulletins de vote en sa faveur (35,5%), mais il est talonné par Patricia Elias Smida (Indépendante, dissidente de l’UMP), qui engrange, elle, 1072 votes (32,20%), dépassant le candidat socialiste qui n’obtient que 434 votes (13, 03%). Sur l’ensemble de la circonscription d’ailleurs, Patricia Elias Smida réussit une belle performance, puisqu’elle se place en troisième position avec au total 10,71% des suffrages.
Pour le deuxième tour, le 17 juin, où les Français de l’étranger voteront en même temps que ceux de métropole, c’est un duel somme toute classique entre UMP et PS qui se tiendra.
Le candidat en tête, Alain Marsaud, a remercié par mail les électeurs qui lui avaient «fait confiance». Pour rappel, cet ancien magistrat antiterroriste jusque-là installé à Limoges propose dans son programme d’uniformiser la qualité des services consulaires, d’améliorer l’accès à l’éducation (avec notamment la prise en charge gratuite de l’enseignement au lycée et au collège), le droit aux soins et à la protection sociale pour les Français établis hors de France, ou encore de renforcer la sécurité dans les zones à risque.
Son adversaire, Jean-Daniel Chaoui, installé à Madagascar, propose de son côté de renforcer le service public à l’étranger, de démocratiser l’enseignement français, d’améliorer la lisibilité des modalités d’imposition des revenus de Français de l’étranger, ou encore de réformer la CFE.
Dans un mail adressé aux Français inscrits sur les listes électorales lundi, Jean-Daniel Chaoui a appelé à une «très forte mobilisation de tous les Français qui souhaitent porter à l’Assemblée nationale un député apte à vraiment les représenter». Attaquant son rival UMP, il a estimé qu’Alain Marsaud représentait le «passé et la France-Afrique, la Haute-Vienne et Paris». De son côté, le candidat UMP a appelé «le candidat socialiste à la retenue afin que débats et propositions se situent dans un cadre respectueux des valeurs républicaines». Jenny Saleh

Les résultats
Au terme de ce premier tour, la gauche arrive en tête dans 7 des 11 circonscriptions, créant la surprise. Des résultats «très encourageants» pour Martine Aubry, la patronne du PS.
-1ère (Etats-Unis-Canada): Corinne Narassiguin (PS) 39,65% contre l’UMP Frédéric Lefebvre (22,07%).
-2e (Amérique centrale et du sud/Caraïbes): Sergio Coronado (EELV) 35,88%, devant l’UMP Pascal Drouhaut (22,77%).
-3e (Royaume-Uni/Irlande/Scandinavie) : Axelle Lemaire (PS), 30,16%, contre l’UMP Emmanuelle Savarit (21,63%).
-4e (Benelux): Philip Cordery (PS) 30,38%, contre 21,15% à l’UMP Marie-Anne Montchamp.
-5e (Péninsule ibérique/Monaco: Laurence Sailliet (UMP), 31,88%, contre Arnaud Leroy (PS) avec 30,52%.
-6e (Suisse): Claudine Schmidt (UMP), 34,20% contre Nicole Castioni (PS) avec 27,09%.
-7e (Europe centrale et orientale/Balkans): Pierre-Yves Le Borgn’ (PS) 40,08% contre l’UMP Ronan Le Gleut (28,56%).
-8e (Italie, Chypre, Turquie, Israël): Daphné Poznanski, (PS) 30,5%, contre l’UMP Valérie Hoffenberg (22,2%).
-9e (Afrique du Nord et de l’Ouest): Pouria Amirshai (PS) 47,23% contre l’UMP Khadija Doukali (24,82%).
-11e (Asie-Océanie): Thierry Mariani (ump) 32,59% contre le PS Marc Villard (26,65%).

 

 

Related

Santé. Trente-trois médecins pour chaque 10 000 Libanais

admin@mews

Ménages. Les Libanais sont dépensiers et endettés

admin@mews

AFD. Le Liban n’est pas un paradis fiscal

admin@mews

Laisser un commentaire