Magazine Le Mensuel

Nº 2854 du vendredi 20 juillet 2012

  • Accueil
  • ACCUEIL
  • 3 questions à Hanna Gharib. Président du Comité de coordination syndicale
ACCUEIL

3 questions à Hanna Gharib. Président du Comité de coordination syndicale

Le Comité de coordination syndicale et le Syndicat des enseignants du secondaire ont suspendu la correction des examens officiels pour protester contre le refus du gouvernement d’inclure la nouvelle grille des salaires dans le projet de budget 2012. Pourtant, Najib Mikati affirme que cette grille pour les enseignants sera discutée prochainement au Parlement.
Notre comité représente tous les enseignants et les employés ainsi que les contractuels. Il ne suffit donc pas de réviser la seule grille des enseignants. Il s’agit d’une tentative de diviser les différents secteurs. Ce que nous refusons catégoriquement.

Et si la grille des salaires était bientôt révisée comme le promet le chef du gouvernement?
Il nous a déjà promis, à deux reprises, de le faire. Cette promesse n’a pas été tenue. Il nous l’avait déjà promis début juin, et nous étions revenus sur notre décision de boycotter les corrections des examensofficiels. Il nous l’a promis une nouvelle fois et nous avons entrepris de corriger les examens officiels. Alors, nous bougeons.

Réviser la grille des salaires aura des répercussions sur les frais scolaires de l’an prochain. Les parents devront-ils en assumer le prix?
Les écoles privées augmentent les frais chaque année de 10%, alors que nous n’avons rien obtenu depuis 16 ans. Elles ont déjà augmenté 160% et nous n’avons rien reçu en échange. Les écoles privées devront réviser leur décision.  


   

Related

3 questions à Abdel-Rahman Bizri

admin@mews

3 questions à Ali Hassan Khalil

admin@mews

3 questions à Samir Abillamaa

admin@mews

Laisser un commentaire