Magazine Le Mensuel

Nº 2854 du vendredi 20 juillet 2012

general

De Caserne en caserne. Une tradition qui se renouvelle

Le dimanche 15 juillet, les Commandos et les civils libanais ont pris part, côte à côte, à la course De caserne en caserne, organisée par les Commandos eux-mêmes. Une journée sous le signe de l’union.

En l’espace de quatre ans, cet événement est devenu une tradition attendue avec joie et impatience: la course De caserne en caserneorganisée par le régiment des Commandos de l’Armée libanaise. L’espace de deux jours, les citoyens ont l’occasion de côtoyer les Maghawir, de les «confronter» sur leur terrain de prédilection et de prendre part à leur rituel d’entraînement, main dans la main. En effet, De caserne en caserne est un exercice de marche militaire auquel les civils sont appelés à participer, aux côtés des militaires. Le trajet est le même d’année en année: la course commence aux rochers de Laqlouq, en passant par Tarm Tiba, el-Koubour, Sahlet el-Rahoué, en face de Mar Semaan, pour arriver enfin à Arz el-Rab à Bécharré. Cette course se distingue par une différence d’altitude qui commence par 1000 m pour atteindre 2900 m.

Une participation joyeuse
Le dimanche 15 juillet, c’est le coup d’envoi de la course. Dès 6h à l’aube, les participants, tous statuts confondus, se sont élancés de la caserne des Rochers à Laqlouq, pour entamer leur journée d’exercice. Cette année, 1118 participants ont pris part à la course. Entre les Commandos et les civils libanais, cette édition a vu également la forte participation d’étrangers: des Américains, des Français, des Britanniques, des Indiens ainsi que des membres de la Finul. A noter également la participation d’autres organes sécuritaires libanais, à l’instar de la Sûreté générale, de la Sécurité de l’Etat et des Forces de sécurité intérieure.
De caserne en caserne comporte trois courses: la course de 40 km dans ses trois catégories militaires, civils hommes et civiles femmes; la course de 23 km dans ses deux catégories civils hommes et civiles femmes; et la course de 12 km destinée aux enfants de 9 à 14 ans.
Les participants ont été divisés par groupes de trois. Les trois membres de chaque groupe doivent franchir la ligne d’arrivée pour que la note soit comptabilisée en fonction du dernier arrivé. En moyenne, la course, toutes catégories confondues, a duré entre 6 à 8 heures. Aucun incident n’a brisé la joie de cette journée. L’Armée libanaise y veille. D’autant plus que l’équipe des Commandos avait effectué plusieurs tests sur le terrain, pour garantir la sécurité des citoyens.
A l’issue de la course, qui a duré en moyenne, toutes catégories confondues, entre 6 à 8 heures, les participants ont assisté à la remise des prix, qui a eu lieu dans la forêt des Cèdres, sous le patronage du Commandant en chef de l’armée, Jean Kahwagi, représenté par le commandant du régiment des Commandos, le général Chamel Roukoz. Une section de la Xe Brigade lui a présenté les honneurs au son de l’hymne de l’armée. Le commandant Roukoz a tenu à remercier tous les participants ainsi que tous ceux qui ont permis l’organisation et la réussite de la course.
La veille, le samedi 14 juillet, dès 19h, comme il est de coutume depuis plus de trois ans déjà, le général Chamel Roukoz, commandant des Commandos, avait rassemblé les participants à la caserne des Rochers à Laqlouq, afin de leur faire un bref exposé des règles et modalités de participation et des étapes de la course.
A peine l’exposé terminé, le commandant Roukoz a invité les participants à un dîner campagnard suivi d’une assemblée autour du feu. L’occasion pour tous les participants, militaires et civils, d’engager conversations et discussions, pour renforcer encore davantage les liens entre l’Armée libanaise et les citoyens. Tel est d’ailleurs le but principal de la course «De caserne en caserne». Pari relevé, une nouvelle fois.
Sous le patronage du commandant en chef de l’armée, les Commandos organisent cette course après plusieurs tests d’équipes civiles. C’est occasion exceptionnelle à des équipes civiles, masculines et féminines, d’y participer avec les unités militaires.

Nayla Rached

 

 

Les gagnants
Course de 40 Km :
Catégorie hommes : Saleh Zaaytir, Samer Salim, Abdel Rahman al-Omri
Catégorie femmes : Ghina al-Assir, Joyce Nassar, Randa Dakroub
Catégorie militaires : Karim Ibrahim, Mouhammad al-Shoukawi, Ali al-Tala

Course de 23 Km :
Catégorie hommes : Jad Farah Abi Semaan, Charbel Saliba, Jawad Abi Semaan
Catégorie femmes : Joumana Roukoz, Souad Roukoz, Nelly Kheir
Catégorie étrangers : Ramveer Singh, Naresh Kumar, Hikmat Singh

Course de 12 Km :
Nicolas Sakr, Hassan Akil, Ali Sekkiné, Rodrigue Abi Zeid

 

 

 

 

 

 

Related

La saison 2016 du Bustan. Shakespeare dans tous ses états

admin@mews

Accélérateur Speed. Coup d’envoi du second programme

admin@mews

Les auteurs libanais au Salon du livre de Montréal

admin@mews

Laisser un commentaire