Magazine Le Mensuel

Nº 2870 du vendredi 9 novembre 2012

general

Otages. Les familles se «frottent» à la Turquie

Les parents des otages libanais en Syrie ont entrepris une série de mesures afin de faire bouger l’affaire qui remonte au 22 mai dernier. Ils ont d’abord observé un sit-in devant le siège de l’ambassade de Turquie à Rabié, en présence de l’otage libéré en septembre dernier, Awad Ibrahim, qui se trouvait parmi les dix pèlerins détenus en Syrie. Tout en sollicitant «l’aide des Arabes», les manifestants ont porté une attaque virulente contre la Turquie, scandant des slogans contre les Turcs qui participent à la Finul.
Quarante-huit heures plus tard, un autre sit-in est observé à Chaaïtiyé, à l’est de Tyr, devant le siège du contingent turc de la Finul. Les manifestants ont demandé au gouvernement turc de déployer tous ses efforts pour la libération des otages chiites. Ils ont distribué 265 roses aux soldats onusiens et ont été reçus par le commandant du contingent turc, le colonel Hassan Arturc, qui a promis de transmettre leurs revendications au gouvernement turc.

Related

Liban-Golfe. Des tensions mais pas de divorce

Election présidentielle. En été ou à la Trinité…

Les Aztèques, peuple du soleil. Une civilisation mystérieuse

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.