Magazine Le Mensuel

Nº 2874 du vendredi 7 décembre 2012

Diaspora

La Chambre de commerce arabo-américaine. Le succès de plus

 

La Chambre de commerce arabo-américaine située à Dearborn Michigan vient de célébrer les vingt ans de sa création. A cette occasion, des hommes d’affaires, des juristes ou encore des médecins ont été nommés personnalités arabo-américaines de l’année. Retour sur les missions et les achèvements d’une organisation économique qui tient avant tout à créer plus de liens entre des entreprises américaines et moyen-orientales.

1000 participants parmi lesquels des dirigeants locaux, des candidats à des élections américaines et des personnalités influentes sont venus soutenir l’organisation. Pas de doute, pour son vingtième anniversaire, la Chambre de commerce arabo-américaine, composée majoritairement de membres libanais, a encore une fois frappé fort. Cet anniversaire est important pour cette organisation puisqu’il lui permet de renforcer sa place à Michigan, un Etat qui regroupe le plus grand nombre d’Arabes aux Etats-Unis. Autre événement tenu récemment et couronné de succès, la rencontre entre des dirigeants économiques et le ministre du Transport Ray Lahood. L’occasion de parler de questions politiques actuelles fortement débattues au niveau étatique et fédéral. Mais la Chambre agit également sur le plan international. A cet égard, son succès est de plus en plus prouvé puisqu’elle a réussi à construire des ponts économiques et culturels entre plusieurs pays situés aux quatre coins du globe. Mais au fait qu’est ce qui lui a permis de se développer autant? Comment réussit-elle à se maintenir malgré la crise économique? Pour Fey Baydon, sa directrice exécutive, «au fil des années, la Chambre a gagné la confiance non seulement des hommes d’affaires mais également des gouvernements et des décideurs politiques qui ont leur mot à dire sur les opportunités commerciales pouvant être offertes aux entreprises arabes». Ainsi, l’année dernière, quarante responsables de firmes voulant faire accroître leur exportation au Moyen-Orient et en Afrique ont eu la chance de se faire entendre lors de plusieurs réunions tenues à la Maison-Blanche. Autre preuve d’efficacité, la Chambre organise régulièrement des forums économiques. Il s’agit d’une occasion unique pour les chefs d’entreprises, d’Etat, des ministres, des politiciens, des universitaires, des médias et des citoyens arabes et américains de se rencontrer et d’échanger afin de faciliter leur collaboration économique. Le forum permet en outre une meilleure compréhension entre ces diverses parties et l’instauration d’un vrai dialogue culturel entre elles. Lors de chaque forum, plus de 1000 participants dont 430 chefs d’entreprises, 170 représentants de gouvernements, 30 ministres et plus de 120 organisations originaires de plus de 35 pays se rencontrent. Ils discutent d’énergie, de services financiers, de soins de santé, d’information, de technologie, de commerce et de tourisme. Enfin, grâce au travail de la Chambre, des délégations du monde entier se sont déjà rendues aux Etats-Unis pour découvrir les différents marchés avec lesquels elles pourraient travailler et pour mieux saisir le marché américain.

Pauline Mouhanna, Etats-Unis, Illinois  
 

Pour plus d’informations sur le travail de la Chambre de commerce arabo-américaine, se rendre sur son site: http://www.americanarab.com/

Les personnalités de 2012
Nommés dans les domaines de l’éducation, la finance, l’entreprenariat, le droit et la médecine, les lauréats arabo-américains seront honorés lors d’une soirée prochainement. Parmi ces lauréats, l’avocate libano-américaine Joumana Kayrouz félicitée pour son travail dans le domaine juridique. Elle est la seule femme à Michigan à disposer d’un cabinet d’avocats qui a grandi à pas de géant et qui est spécialisé dans la défense des droits des assurés. Autres personnalités libanaises lauréates de ce prix et saluées pour leur leadership communautaire: Mike Jaafar, chef adjoint du Bureau de Wayne County Sheriff, et le procureur Nabih Ayad.

Related

Rose Waters & orange blossoms. Un témoignage d’amour à la cuisine libanaise

admin@mews

Radwan Ghazi Moumneh. Silence… le rythme l’habite

admin@mews

Mind Platter de Najwa Zebian. La sensibilité au service des autres

admin@mews

Laisser un commentaire