Magazine Le Mensuel

Nº 2891 du vendredi 5 avril 2013

POLITIQUE

Rifi-Salem. Continuité ou rupture?

Le directeur général sortant des Forces de sécurité intérieure (FSI), le général Achraf Rifi, dont la prorogation de deux ans du mandat a été refusée par les ministres du Hezbollah et du CPL, a remis ses pouvoirs au général Roger Salem qui occupera le poste par intérim.
Aussitôt les concertations pour la nomination d’un chef de gouvernement achevées, celles d’un autre ordre seront entamées pour trouver une solution à ce problème: reconduire Achraf Rifi ou désigner son remplaçant.
Rifi a assuré que la passation des pouvoirs au général Salem entre dans le cadre de l’application de la loi et du respect du principe selon lequel aucune personne ne reste indéfiniment au même poste. Il a vanté les mérites de son remplaçant et indiqué qu’il laissait le «poste en de bonnes mains». Rifi a exposé les étapes par lesquelles sont passées les FSI depuis le 30 avril 2005, date à laquelle il a pris en charge sa mission à la tête de cette institution. «Il y a huit ans, dit-il, quand j’ai été nommé à la tête des FSI, l’institution était presque une gendarmerie ordinaire qui souffrait d’un manque de personnels et de matériels». Il a rappelé qu’au cours de cette période, il y a eu treize assassinats, sept tentatives d’assassinat, quarante-trois attentats terroristes, faisant 105 tués et 724 blessés. Il a mis l’accent sur la difficulté de sa mission. «J’ai relevé le défi en modernisant l’institution pour la transformer en service de sécurité efficace et j’ai misé sur un Etat souverain et indépendant», souligne-t-il.
Le général Salem a, de son côté, insisté sur la dignité de l’institution. «Je dois assurer l’intérim durant cette période difficile. Je ferai de mon mieux pour préserver la stabilité et maintenir la confiance des citoyens», a-t-il affirmé.

Related

Dialogue CPL-FL. Aoun est le problème et la solution

admin@mews

Tripoli. La traque des jihadistes continue

admin@mews

Les extrémistes gagnent du terrain. Le camp de Aïn el-Heloué glisse dans le giron de Daech

admin@mews

Laisser un commentaire