Magazine Le Mensuel

Nº 2901 du vendredi 14 juin 2013

En coulisses

En coulisses

Ce sont des motifs d’ordre politique qui ont mené à la dégradation sécuritaire à Tripoli, estiment certains analystes. La coalition du 14 mars a interprété les confrontations armées dans la capitale du Liban-Nord comme un message aux multiples objectifs internes et externes. Il s’agissait d’exercer des pressions sur le Conseil constitutionnel pour qu’il rejette le recours en invalidation de la prorogation du mandat des députés, prévoient les mêmes milieux, les batailles pourraient s’apaiser, disent-ils, après la publication de la décision du Conseil constitutionnel quelle qu’elle soit. A travers le plan sécuritaire établi, le 
commandement de l’armée a réussi à saisir plusieurs dépôts d’armes à Jabal Mohsen et Bab el-Tebbané, mais les craintes de l’élargissement du champ des batailles demeurent tributaires des enjeux régionaux qui s’entrechoquent au Nord.

Related

En coulisse

admin@mews

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

Laisser un commentaire