Magazine Le Mensuel

Nº 2912 du vendredi 30 août 2013

Dossier

Byblos Bank. Le conseil professionnel

La Byblos Bank propose une gamme très complète de prêts à la consommation, destinée à satisfaire l’ensemble des besoins de sa clientèle. Magazine fait le point avec Gilbert Zouein, directeur général adjoint et directeur des produits, segments et marketing au groupe Byblos Bank.
 

Si la situation politique et économique libanaise n’est, à l’heure actuelle, pas vraiment au beau fixe, le segment des prêts à la consommation ne semble pas, pour autant, avoir été bien affecté, aux dires de Gilbert Zouein, directeur général adjoint et directeur des produits, segments et marketing au groupe Byblos Bank; cependant, certains indicateurs négatifs commencent à apparaître, prévient-il, «et si la situation continue son cheminement de récession, il va y avoir davantage de chômage et problèmes d’emploi, et cela risque d’affecter les capacités de remboursement des clients et les banques pourraient devenir plus réticentes à accorder des crédits». «Nous espérons une solution rapide à la crise, qui permettra de donner un nouvel élan à l’économie», souligne-t-il encore.
Depuis les années 80, la Byblos Bank a toujours joué un rôle majeur dans l’économie et auprès de ses clients et ce, grâce à deux fondamentaux. «La Byblos Bank a toujours été consciente de son rôle national et social. Elle est très professionnelle tant au niveau de l’évaluation du risque et de l’analyse de la situation de chaque client, que de sa capacité de remboursement et ses revenus», indique Gilbert Zouein. «Nous agissons en vrais conseillers, et ce de notre plus gros client jusqu’à celui qui a des revenus modestes». «Notre objectif est d’accorder des prêts afin de subvenir aux besoins de nos clients et contribuer à l’amélioration de leur style de vie». Pour preuve, Zouein souligne qu’un milliard et demi de dollars sont actuellement investis dans les prêts à la consommation, ce qui signifie que cet argent est directement injecté sur le marché et dans l’économie».
Bien sûr, le groupe dispose de départements spécialisés qui se renseignent sur la situation du client et l’évaluent, quel que soit le prêt demandé. Cette vigilance est également de mise pour les cartes de crédit que pour d’autres produits à risque. Un signe de grand professionnalisme de la part de la Byblos Bank. D’autant que, comme le déplore Gilbert Zouein, «il y a des offres sur le marché qui ne sont pas compatibles ni avec le niveau de risque pour le client, ni avec la nature de ses besoins, ce qui amène à des problèmes de remboursement».

 

Prêts à 1 066 étudiants
Les crédits à la consommation et plus spécialement les prêts personnels et les prêts à l’habitat, la Byblos Bank a été la première à les lancer sur le marché libanais, dans les années 90. Parmi ceux-ci, figurent les prêts à l’éducation, dont un en particulier, rendu possible grâce à un accord signé entre la Byblos Bank et l’Agence française de développement (AFD) le 19 juillet 2010. «Jusqu’à présent, nous avons octroyé 16 millions d’euros de prêts à plus de 1 066 étudiants dans neuf universités différentes», souligne Zouein, enthousiaste. Ces prêts demeurent très avantageux pour les étudiants, car ils bénéficient d’un taux d’intérêt de 3% et de délai de grâce avant le début de remboursement, allant parfois jusqu’à onze ans, selon la durée des études engagées. D’autres prêts, en sus des prêts Kafalat, existent en faveur des petites et moyennes entreprises, ou encore de certaines catégories socioprofessionnelles (jeunes, médecins, militaires, etc.). Pour se distinguer en matière de prêts et de cartes de crédit, la Byblos Bank a opté pour une stratégie de service bien adaptée aux besoins de ses clients. Ainsi, les clients qui choisissent des produits de groupe bénéficient d’un ensemble d’avantages, via son programme de fidélité. La Byblos Bank a également mis en place un call-center disponible 24h/24h, afin d’apporter toutes les solutions à la clientèle, d’un problème bancaire jusqu’à l’achat de billets d’avion ou autres services de conciergerie. Le ByblosPriority propose lui aussi des services personnalisés à ses clients VIP, qui peuvent aller de la conciergerie à la résolution des problèmes à beaucoup d’avantages financiers aussi, même si ceux-ci se trouvent à l’étranger.
Outre ces services, Gilbert Zouein souligne que «ce qui distingue vraiment la famille Byblos Bank, c’est son professionnalisme, une culture enrichie depuis plus de cinquante ans, avec des produits innovants pour clients». Derniers-nés en date, les E-Branch et les Distributeurs automatiques de billets (DAB) qui permettent aux clients de déposer des chèques ou du cash, en dollar et en livre libanaise, et même d’opérer des retraits en euro. D’autres innovations sont encore à venir.

Jenny Saleh

Related

Inaya Liban. Œuvrer pour plus de transparence

admin@mews

SGBL. Progrès social et causes citoyennes

admin@mews

Choix d’avenir. Des études adaptées au marché du travail

admin@mews

Laisser un commentaire