Magazine Le Mensuel

Nº 2913 du vendredi 6 septembre 2013

Indices

Salaires. Baisse de 14%

L’affluence des réfugiés syriens vers le marché du travail au Liban aurait pour effet premier d’entraîner le recul des salaires des locaux dans une proportion de 14%, alors que la part du PIB/
habitant baisserait de près de 12%. Même dans le cas de la baisse de l’affluence des Syriens, la valeur des salaires des Libanais serait affectée en raison de l’incertitude qui prévaut dans la région, notamment en Syrie, dans une proportion minimum de 8%. Ces 
résultats sont ceux d’une étude 
effectuée par simulation par l’Escwa.

Immobiliers
-30% de ventes aux étrangers

Les ventes immobilières aux étrangers ont régressé de plus de 30%, alors que la proportion globale de régression des ventes a représenté 19% jusqu’à fin juin en comparaison avec la même période un an auparavant. Le plus grand recul a été constaté à Beyrouth (-25%) sur la période prise en compte. Quant aux prêts bancaires destinés au secteur du bâtiment et de l’entrepreneuriat immobilier, ils se sont élevés à près de 13 114 milliards de livres libanaises à fin juin 2013, soit 27% du total des avances des banques aux différents secteurs économiques qui se sont 
élevées à 75 943 milliards de livres ou 
50,6 milliards de dollars. Cette 
proportion élevée ne comprend pas les prêts logement octroyés aux individus et dont les taux d’intérêt sont subventionnés par la Banque centrale. Ceux-ci 
représentent à eux seuls 1 1818,6 
milliards de livres, soit près de 15,5% 
du total des créances bancaires.

Related

Touristes. Les dépenses en baisse de 18%

Indices

Hôpitaux. 25000 employés

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.