Magazine Le Mensuel

Nº 2915 du vendredi 20 septembre 2013

ACCUEIL

3 questions à Elie Marouni

Que s’est-il passé exactement à Zahlé au sujet du réseau de télécommunications du Hezbollah?
Des éléments armés, relevant du Hezbollah, ont entamé des travaux d’excavation sur l’autoroute de Zahlé pour y installer le réseau privé de télécommunications propre au parti, dont les canalisations avaient déjà été installées il y a deux ou trois ans. Les habitants de la région nous ont appelés pour nous indiquer ce qui se passait. Nous avons entrepris des contacts avec les responsables de la sécurité dans la région. Quatre à six personnes qui n’avaient pas l’autorisation de travailler sur le chantier ont été arrêtées. Mais nous avons été informés que les travaux avaient repris et que ceci avait provoqué une effervescence dans la ville. Des jeunes sont descendus dans la rue pour protester pacifiquement contre le principe. Nous sommes intervenus pour éviter d’éventuels incidents.

Que comptez-vous faire?
Nous avons tenu à mettre les responsables face à leurs responsabilités et à résoudre le problème pacifiquement. Nous ne voulons pas que cette affaire dégénère et c’est ce qui risque de se produire si les travaux se poursuivent.

Quel est, d’après vous, le but du Hezbollah?
Cela fait partie de l’ensemble des travaux qu’il a déjà entrepris dans d’autres régions, afin de connecter les réseaux et de finaliser le leur dans tout le pays, de Zahlé à Ksara, puis à Tarchich, où il a déjà provoqué des remous, il y a quelques mois, et de là à Bickfaya, puis dans toute la région du Metn-Nord. L’objectif est de contrôler les biens publics et de provoquer des tensions sécuritaires dans toute la région.

Arlette Kassas  
 

Related

3 questions à Ghassan Moukheiber

3 questions à Ghazi Youssef

3 questions à Salim Jreissati

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.