Magazine Le Mensuel

Nº 2915 du vendredi 20 septembre 2013

Indices

Voitures de luxe. 2% des parts de marché

Le paysage du secteur de l’automobile demeure presque inchangé pour la troisième année consécutive. La hausse des ventes a représenté 4,1% sur les huit premiers mois de l’année en cours par rapport à la même période un an auparavant, dopée par des offres promotionnelles sans précédent au Liban. En revanche, le volume des ventes de voitures neuves à moteurs de faible puissance s’est élevé à 91% du total des véhicules neufs vendus. La vente des voitures chinoises a 
progressé significativement de 67% sur un an à fin août 2013, les marques Chery et Geely gagnant en popularité, alors que la cote des voitures coréennes de type Kia et Hyundai s’est maintenue, leur part de marché ayant 
représenté 47% sur la  période concernée. Dans la même ambiance de morosité s’inscrit la part minime du marché des voitures de luxe, dont le volume des ventes n’a représenté 
que 2% du total des parts de marché.  

BDL
Légère hausse de l’indicateur synthétique

La moyenne de l’indicateur synthétique de la Banque du Liban (BDL), qui reflète l’activité économique dans le pays, a enregistré une légère hausse au cours du second trimestre de 2013 en comparaison avec le premier 
trimestre de la même année. La moyenne de l’indicateur synthétique a progressé de 1,3% au second trimestre de 2013 sur un an, alors que celle-ci a grimpé de 3,8% sur un an au cours du premier trimestre de 2013. De tels taux sont proches de ceux enregistrés sur la période correspondante un an auparavant, ce qui permet de dire que la conjoncture 
économique est demeurée pratiquement inchangée. En d’autres termes, le Liban 
continue de traverser une période de 
ralentissement économique, réussissant à échapper à la récession, avec certains facteurs positifs, notamment le flux de capitaux.    

Related

Bilan de la BDL. Actifs en hausse de 2,37%

admin@mews

Pétrole. 80% de la main-d’œuvre libanaise

admin@mews

Emploi. Etat des lieux satisfaisant

admin@mews

Laisser un commentaire