Magazine Le Mensuel

Nº 2916 du vendredi 27 septembre 2013

Dossier

Fransabank. Une progression constante

Malgré une situation interne en berne, le secteur des prêts à l’immobilier poursuit sa croissance, comme l’explique, à Magazine, Philippe el-Hage, directeur général adjoint, responsable de la Banque de détail au sein de la Fransabank.
 

Comment se porte le segment des prêts logement actuellement, avec la stagnation du marché et la situation interne qui ne favorise pas l’achat 
immobilier?
La demande pour des prêts logement à la Fransabank connaît une progression constante et soutenue depuis plusieurs années déjà. Nous pallions la stagnation du marché et la situation interne morose en proposant diverses déclinaisons pour nos produits logement qui ciblent des tranches de la population différentes et en montrant plus de flexibilité dans nos conditions.

Les mesures prises par la Banque du Liban en début d’année pour relancer les prêts à 
l’immobilier ont-elles eu un impact?
La stratégie menée par la Banque du Liban pour aider à la relance des prêts logement a eu un franc succès. Grâce aux taux subventionnés, nous avons pu satisfaire les demandes de nos clients, surtout que la Fransabank a très vite réagi aux circulaires de la BDL. Notre large réseau d’agences, qui couvre tout le territoire libanais, était parmi les pionniers à mettre les nouvelles conditions en application relayé par une communication dynamique dans les médias traditionnels et sur le Net pour expliquer les avantages de cette circulaire.

Les Libanais commencent-ils à intégrer la 
nécessité de contracter une assurance protégeant leurs biens immobiliers, ou est-ce encore timide?
Nous constatons que le client libanais n’est pas très conscient de la nécessité et l’importance de contacter une assurance pour protéger son bien immobilier. Donc globalement, cette demande est plus que timide. Les banques, en revanche, se doivent de protéger leurs droits et pour tout 
bien-fonds acquis avec un prêt logement, elles requièrent une assurance vie et incendie que les clients souscrivent sans problème.

Quels sont les produits que vous proposez pour 2013 pour les prêts et assurances immobilier?
Nous n’avons pas moins de sept catégories de prêts logement à la Fransabank pour répondre à la demande de tout type de clientèle.
Plus récemment, la circulaire 318 de la BDL a réactivé les conditions préférentielles pour les prêts logement accordés aux fonctionnaires du secteur public tels les juges, l’armée, les forces de sécurité intérieure, auxquelles nous étions la première banque à proposer ce type de prêts logement il y a quelques années déjà, etc… Ces prêts se caractérisent par des taux d’intérêt préférentiels et divers avantages. La demande sur ces produits est en augmentation et nos agences sont mobilisées pour répondre efficacement à cette forte demande.
Le prêt habitat aux déplacés est également concerné par cette circulaire. Il faut rappeler que là aussi, la Fransabank était le premier établissement bancaire en novembre 2010 à signer le protocole de coopération avec le ministère concerné. Offrir ce prêt à nos concitoyens tombe dans le cadre de notre responsabilité sociale et civile à travers laquelle nous visons à contribuer efficacement au développement économique et social du Liban, et à améliorer les conditions sociales des personnes, en particulier les déplacés qui ont besoin de stabilité morale après de longues années de peine.
Autre produit phare dans cette catégorie, le prêt logement en partenariat avec l’Etablissement public pour l’habitat (EPH) reste très prisé et demandé. Il permet de financer en livres libanaises jusqu’à 90% du prix de l’appartement pour une durée qui peut s’étaler sur trente ans.

Parlez-nous du plan d’épargne logement. 
S’agit-il d’une solution innovante pour les futurs propriétaires?
L’apport d’argent lors de la souscription à tout prêt logement est un point crucial et un obstacle sur lesquels butent nombre de clients. La Fransabank est toujours à l’affût des besoins et des attentes de ses clients et propose FransaHome pour pallier cet obstacle et développer le réflexe de l’épargne chez le consommateur libanais.
FransaHome est un produit novateur sur le marché local qui allie l’assurance vie à un plan d’épargne logement permettant à nos clients de s’assurer et en même temps d’épargner pour leur futur logement ou celui de leurs enfants. Pour les jeunes générations plus particulièrement et les parents qui planifient l’avenir de leurs progénitures, ce programme répond à leurs besoins et contribue à alléger le fardeau des premiers versements pour leurs prêts logement futurs. Avec seulement 50 dollars d’épargne par mois, ils peuvent maintenant constituer le capital qui représentera le premier versement de leur prêt ou celui de leurs enfants et s’assureront des réductions garanties sur les taux d’intérêt de ce futur prêt.

Jenny Saleh

Related

test special

admin@mews

Quand polyvalence rime avec excellence

admin@mews

Turquie-Arménie. Frontières et cœurs fermées

admin@mews

Laisser un commentaire