Magazine Le Mensuel

Nº 2921 du vendredi 1er novembre 2013

  • Accueil
  • ECONOMIE
  • Port de Beyrouth. Accostage d’un navire transportant 14000 conteneurs
ECONOMIE

Port de Beyrouth. Accostage d’un navire transportant 14000 conteneurs

A la suite de l’achèvement des travaux d’élargissement du terminal de conteneurs au port de Beyrouth, les plans sont prêts pour amorcer la transformation du quai numéro 1 en un quai destiné à l’ancrage des navires transportant des touristes. Ce qui devrait contribuer à la création de nouveaux emplois. En revanche, le plus important demeure que la nouvelle infrastructure du terminal de conteneurs permet l’accostage des plus gros navires. D’ores et déjà, un navire transportant 14000 conteneurs a jeté l’ancre dans l’enceinte de ce terminal.
Pour ce qui est du port de Tripoli, le gouvernement et l’entreprise émiratie Gulftainer ont signé un contrat de BOT (Build, Operate & Transfer) d’une durée de vingt-cinq ans. La compagnie est chargée de la réhabilitation du terminal de conteneurs. Pour le lancement des travaux, elle devrait investir 10 millions de dollars et allouer dans une étape ultérieure 65 millions de dollars pour l’achat d’équipements divers. Le sous-contractant libanais de Gulftainer pour la première phase des travaux de ce projet est l’entreprise Moawad-Eddé. Avec l’achèvement de cette phase, le terminal de conteneurs du chef-lieu du Liban-Nord serait à même de traiter 400000 conteneurs en rythme annuel.

 

Liliane Mokbel

Related

«Arrêtons le suicide collectif». L’appel du 25 juin, un nouvel élan

admin@mews

Economie et finance

admin@mews

Comment l’Etat peut-il booster l’économie? L’indispensable conjugaison des efforts

admin@mews

Laisser un commentaire