Magazine Le Mensuel

Nº 2923 du vendredi 15 novembre 2013

Le Saviez-Vous

Télécommunications. Les bons résultats du Liban

Le 7 octobre 2013, l’Union internationale des télécommunications (UIT) publie les derniers chiffres et classements mondiaux des technologies. Le Liban gagne neuf points dans le classement général.

Le rapport de l’UIT désigne un groupe des «pays les plus dynamiques» ayant obtenu des résultats positifs supérieurs à la moyenne, selon l’Indice de développement de l’information et de la communication (Idi) et la valeur de cet indice au cours des douze derniers mois. Le Liban a enregistré la meilleure moyenne en augmentation de la valeur de l’indice de l’Idi, et occupe la deuxième place dans le classement des pays selon celui-ci, après les Emirats arabes unis et avant la Barbade, les Seychelles, la Biélorussie, le Costa Rica, la Mongolie, la Zambie, l’Australie, le Bangladesh, Oman et le Zimbabwe.
Le rapport se base sur des indices d’abonnement au téléphone fixe et au cellulaire, sur la moyenne de présence des ordinateurs dans les maisons, sur celle d’Internet dans les maisons, ainsi que sur la moyenne d’éducation dans le pays et le pourcentage des études universitaires et secondaires.
L’Idi établit un classement de 157 pays en fonction de leur niveau d’accès au marché de l’information et de la communication (Tic), de leur utilisation des Tic et de leurs compétences dans ce domaine. Cet indice est largement reconnu par les gouvernements, les institutions des Nations unies et le secteur privé comme l’instrument de mesure le plus exact et le plus impartial du développement du Tic dans les différents pays.
L’UIT considère que les chiffres de l’Indice Idi de cette année sont très encourageants. La plupart des gouvernements accordent la priorité aux Tic, entraînant une amélioration de l’accès et une baisse des prix. Selon son rapport pour 2013, il y a 250 millions de nouveaux internautes en 2012. Le Liban a enregistré une augmentation de 15% dans l’utilisation d’Internet. Fin 2013, le monde comptera 6,8 milliards d’abonnements au cellulaire mobile, presque autant que les habitants de la planète, 40% des habitants de la planète seront en ligne, mais 4,4 milliards de personnes ne sont pas toujours connectées. L’UIT relève que le nombre de jeunes nés avec le numérique était en 2012 de 363 millions sur une population mondiale d’environ 7 milliards d’habitants. Cela représente 5,2% de la population mondiale totale et 30% des jeunes dans le monde.
Toujours selon le rapport, la large bande mobile sur smartphone et sur tablette est devenue le segment du marché du Tic qui enregistre la plus forte croissance. Les nouveaux chiffres confirment la forte demande soutenue pour les produits et services des technologies du Tic, surtout avec la baisse régulière du prix des services cellulaires et la large bande et un engouement sans précédent pour les systèmes 3G.
Le Liban a enregistré une augmentation dans la large bande mobile, de 11% en 2011 à 26% en 2012. Selon l’indice d’utilisation des services et des produits du Tic, il occupe la quatrième place dans le classement des pays qui ont amélioré leur statut, grâce au lancement du système 3G. Tandis qu’il occupe la première place parmi les pays arabes dans l’indice des compétences, et la cinquième place dans le classement général après le Qatar, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l’Arabie saoudite.
Selon les estimations de l’UIT, l’accès à Internet restera insuffisant dans les pays en développement, où 31% seulement de la population devraient, selon les prévisions, être en ligne fin 2013, contre 77% des habitants dans les pays développés.

Arlette Kassas

L’UIT
L’Union internationale des télécommunications (UIT) est l’agence des Nations unies pour le développement spécialisée dans les 
technologies de l’information et de la 
communication, basée à Genève en Suisse. Elle compte 157 Etats membres et 700 membres et associés du secteur. Il s’agit de la plus ancienne organisation intergouvernementale technique de coordination, puisqu’elle a été créée sous le nom d’Union internationale du télégraphe en 1865. Le développement du téléphone aidant, elle adopte son nom actuel en 1932 et se voit rattachée directement aux Nations unies en 1947.

Related

L’hippodrome de Beyrouth. Un parcours à rebondissement

admin@mews

Les journaliers de l’EDL cadrés. 2 300 fonctionnaires de plus

admin@mews

Ligue maronite. Des élections dans le flou

admin@mews

Laisser un commentaire