Magazine Le Mensuel

Nº 2926 du vendredi 6 décembre 2013

general

Des indices dans 
l’assassinat de Lakkis

Des sources, proches de la sécurité libanaise, affirment que l’assassinat du responsable militaire du Hezbollah, Hassan el-Lakkis, a été perpétré par des professionnels disposant d’une base de repli dans une région pas très éloignée de la banlieue sud de Beyrouth. Selon ces sources, les enquêteurs détiendraient des indices susceptibles de mener aux auteurs du meurtre. Hassan el-Lakkis était un chef militaire important du Hezbollah. Il avait échappé à plusieurs tentatives d’assassinat par le passé. Il était membre du parti depuis sa création en 1982 et proche de Hassan Nasrallah et avait déjà perdu un fils sur le champ de bataille, lors de la guerre de juillet 2006 contre Israël.
Hassan el-Lakkis a été assassiné près de son domicile dans le quartier de Sainte Thérèse, dans la banlieue sud de Beyrouth. Trois hommes armés l’attendaient près de son domicile et l’ont abattu de plusieurs balles alors qu’il se trouvait toujours à l’intérieur de sa voiture. Les enquêteurs procèdent à l’analyse des caméras de vidéosurveillance installées dans le quartier pour faire progresser leurs investigations.

Related

Secteur privé. Les crédits sous-tendent la croissance

admin@mews

Khaled Zahraman, député du Akkar. «Nous ne lâcherons pas nos alliés»

admin@mews

Roger Geahchan. Le cercle vicieux des identités communautaires

admin@mews

Laisser un commentaire