Magazine Le Mensuel

Nº 2928 du vendredi 20 décembre 2013

  • Accueil
  • general
  • Soirées arrosées, gueule de bois… Comment se réveiller sans difficulté
general

Soirées arrosées, gueule de bois… Comment se réveiller sans difficulté

Les soirées arrosées mènent souvent à des lendemains de veille difficiles. Eviter de consommer de l’alcool ou en boire en quantités appropriées est la première mesure pour éloigner ce désagrément qui cause des maux de tête, des nausées ou des vomissements. Voici quelques mythes et vérités pour prévenir la gueule de bois.
 

Manger un copieux repas avant de boire
Vrai. La nourriture ralentit l’absorption de l’alcool dans la circulation sanguine. Vous aurez ainsi un taux d’alcoolémie plus bas dans votre système. Vous réduirez de même la dose de ce qui sera à l’origine de votre mal de tête le lendemain matin. Il est conseillé de manger des aliments gras avant de vous rendre à une soirée où vous risquez de boire un peu trop d’alcool. En tapissant les parois intestinales, les graisses ralentissent l’assimilation de l’alcool et limitent donc le risque d’ivresse, ce qui réduit l’éventualité d’une gueule de bois le lendemain.

Des liqueurs avant la bière pour vous tirer d’affaire
faux. Il est généralement conseillé de s’en tenir à un seul type d’alcool lorsque vous profitez de votre soirée entre amis. Dès que vous commencez à changer de boissons, vous aurez tendance à abuser. Sinon vous arrêteriez après les deux premiers verres. Augmenter la variété veut dire s’encourager à l’indulgence excessive, la cause principale de la gueule de bois. Si vous devez choisir entre plusieurs alcools forts, optez pour la vodka ou du gin plutôt que pour du whisky, du rhum ou du cognac.

Limiter le vin rouge pour éviter la gueule de bois
Vrai. Selon la clinique Mayo, les boissons contenant peu d’organoleptiques sont moins susceptibles de causer la gueule de bois. Plus la boisson est sombre et âgée comme le vin rouge ou le brandy, plus elle contient d’organoleptiques qui sont un sous-produit du processus de fermentation. Optez plutôt pour le vin blanc. Il y a différents produits chimiques dans les boissons alcoolisées et lorsque le vieillissement des produits débute, des molécules organiques se développent et contribuent à la gueule de bois. Par conséquent, vous feriez mieux de vous en tenir à des alcools clairs qui ne contiennent pas des composés chimiques responsables des nausées et des maux de tête le lendemain.

Prendre un analgésique avant de se coucher
Vrai et faux. L’aspirine est un analgésique général qui ne fait rien pour améliorer votre métabolisme, mais il atténue la douleur de la gueule de bois. En revanche, le Tylenol et l’alcool ne font pas toujours bon ménage. Pour soulager le mal de tête, préférez l’ibuprofène à l’aspirine qui irrite l’estomac ou à l’acétaminophène qui solliciterait trop le foie.

Fumer aide à prévenir la gueule de bois
faux. Selon une étude effectuée, le fait de fumer en buvant augmente non seulement vos chances d’avoir une gueule de bois, mais en intensifie également la gravité. De plus, vous ajoutez plus de polluants dans votre système. Cesser de fumer vous permettra sûrement de vous sentir mieux et pas seulement le lendemain matin.

Boire beaucoup d’eau entre les boissons alcoolisées
Vrai. Le fait de boire de l’eau en quantité permet de diluer l’alcool et aide à l’éliminer complètement de votre système. Le manque d’hydratation est la principale source de la gueule de bois. Une bonne hydratation peut donc prévenir bien des maux. Il est recommandé de boire lentement car l’organisme élimine l’alcool à un rythme régulier d’environ 30 ml par heure. La capacité d’élimination varie toutefois d’une personne à l’autre. Vous pouvez alterner alcool et autres boissons comme l’eau gazeuse, le jus de fruits et autres boissons sans alcool. Evitez par exemple le champagne ou autres boissons alcoolisées pétillantes, car les bulles accélèrent le passage de l’alcool dans le sang. Il est également conseillé de prendre deux verres d’eau avant de se coucher.

Nada Jureidini

Remédier à la gueule de bois
Buvez deux verres d’eau dès le réveil pour compenser la déshydratation résultant d’une trop grande consommation d’alcool.
Buvez un grand verre de jus de 
pamplemousse, d’orange ou de tomate ou 
prenez un repas léger composé d’un fruit frais, de craquelins et de miel.
Prenez une tasse ou deux de café le plus tôt possible.

Related

Neemat Frem, député et Pdg d’INDEVCO. Parvenir au zéro deficit

A Washington DC. La bibliothèque du Congrès se met à l’heure de Tyr

Macam. L’art contemporain à portée de tous

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.