Magazine Le Mensuel

Nº 2950 du vendredi 23 mai 2014

  • Accueil
  • general
  • Promouvoir le tourisme. Le Liban au palmarès des pays à visiter
general

Promouvoir le tourisme. Le Liban au palmarès des pays à visiter

«Live Love Lebanon». C’est sous ce slogan que le ministère du Tourisme a lancé une vaste campagne qui vise à promouvoir le tourisme au Liban. Cette campagne comprend différents programmes touristiques dans plusieurs domaines et dans toutes les régions et propose une panoplie de «packages» susceptible d’intéresser les étrangers et les Libanais vivant en dehors de leur pays pour les encourager à venir faire un tour dans cette partie du monde.
 

Les touristes, mais aussi les Libanais vivant à l’étranger, peuvent désormais planifier leur voyage au Liban en choisissant parmi différents forfaits thématiques disponibles sur le site Live Love Lebanon.com
Cette excellente initiative lancée par le ministère du Tourisme vise donc à promouvoir le tourisme cet été dans le Pays du Cèdre et propose, à cet effet, des «packages» pour toutes les bourses et un choix de destinations et d’activités très riches. Tourisme religieux donc, tourisme culturel, tourisme culinaire, route du vin,  amoureux de la nature, de la montagne, de la mer, de la vie artistique, de la vie nocturne… Les visiteurs auront l’embarras du choix d’autant plus que le Liban figure dans le palmarès mondial des dix pays à découvrir. Selon l’un des responsables du ministère, contacté par Magazine, cet été semble prometteur sur le plan touristique et cela revient à plusieurs facteurs. «Cet essor promis est essentiellement dû à la stabilité sécuritaire qui prévaut depuis la formation du gouvernement, dit-il. Une stabilité à laquelle se sont engagés les responsables politiques de tous bords, mais aussi la communauté arabe et internationale. D’autre part, toutes les factions libanaises collaborent pour promouvoir toutes les régions, même les plus sensibles, et coopèrent à fond pour attirer les visiteurs et les rassurer. On s’attend à ce que le Festival de Baalbeck se déroule sur le site dont il porte le nom. Les forces de sécurité se sont engagées à renforcer leur présence sur la route de l’aéroport, bien que, nous pouvons l’assurer, cette route n’ait jamais été dangereuse pour les touristes, qu’ils soient libanais ou étrangers», souligne le responsable. Les pays arabes ont permis de nouveau à leurs ressortissants de se rendre à Beyrouth et les Libanais de l’étranger ont déjà réservé leurs billets d’avion, plusieurs hôtels affichent déjà complets pour la saison, toujours selon la même source.
Pour accompagner donc cet enthousiasme, le ministère s’est mis également de la partie. Pourquoi le slogan Live Love Lebanon a-t-il été adopté pour la campagne? L’agence chargée par le ministère de la publicité, en l’occurrence Saatchi and Saatchi, ainsi que le ministère lui-même ont décidé de s’inspirer de la campagne lancée par un groupe de jeunes gens sous le titre Live Love Beirut qui a fait fureur. En effet, tout a commencé il y a deux ans, lorsque des jeunes gens ayant vécu à l’étranger décident de donner, à leur manière, une image positive du Liban. Un des leurs se rendant au Brésil y découvre de jolis bracelets en plastique avec des slogans écrits dessus et qui visent à promouvoir ce pays d’Amérique du Sud. L’idée fait tilt et Youmna et Eddy, deux des fondateurs, décident, après concertations, de lancer ces bracelets avec le thème Live Love Beirut. Les bracelets se vendent comme de petits pains au Liban, ainsi que dans plusieurs capitales du monde. S’ensuit une page sur le réseau social le plus fréquenté, Facebook, avec des centaines d’amis, un site Internet et un compte sur Instagram… De somptueuses photos du Liban, des adresses de sites encore méconnus, des coins à découvrir, des activités à ne pas rater… Le ministre a désigné ce groupe de jeunes comme ambassadeurs dans la promotion du Liban, ces jeunes qui décident de faire fi de la pénurie d’eau, de celle de l’électricité, de l’instabilité sécuritaire et politique… Ceux qui veulent rester positifs, voir le bon côté des choses et vanter les charmes de leur pays à travers le site lancé par le ministère et toutes les initiatives qui seront lancées au fur et à mesure pour attirer les visiteurs vers le Pays du Cèdre.

Danièle Gerges

Related

Mustang. Une fougue féminine de Turquie

Beyrouth Mutations de Samer Mohdad. L’histoire de Beyrouth dévoilée à Marseille

Zeina Kassem. Un combat pour sauver les victimes de la rue

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.