Magazine Le Mensuel

Nº 2991 du vendredi 6 mars 2015

Indices

Janvier 2015. Hausse du nombre d’arrivants du CCG

Les chutes de neige ont été le principal véhicule de la hausse significative du nombre des arrivants au Liban au cours du premier mois de 2015, considérant qu’il est l’un des rares pays de la côte méditerranéenne qui présentent l’opportunité aux sportifs de faire du ski de montagne. La progression enregistrée s’est articulée autour de 22,6% sur un an, atteignant 90 784 personnes. En termes de nationalités, les ressortissants arabes ont constitué 38,4% du nombre total des touristes, soit 34 734, les arrivants des pays du Golfe ont représenté un nombre considérable en prenant en compte les mises en garde de leurs gouvernements d’éviter de se rendre au Liban pour des raisons sécuritaires. Ainsi, le nombre d’arrivants du royaume wahhabite, du Koweït et des Emirats arabes unis s’est élevé respectivement à 5 142; 3 080 et 569 en janvier 2015, alors que celui-ci était en janvier 2014 de 2 204 pour l’Arabie saoudite, 1 366 pour le Koweït et 233 pour les EAU.

Consommation  
Recul de l’indice des prix de 3,75%

L’indice des prix à la consommation a reculé de 3,75% à un rythme annuel en janvier 2015. Cette régression est l’une des plus fortes depuis cinq ans. Avec une moyenne de taux d’inflation de 1,85% en 2014, les prix à la consommation dans leur ensemble augmentaient à un rythme lent, entamant une tendance baissière à partir de décembre 2014. En janvier 2015, parmi les 12 sous-indices adoptés par l’Administration centrale des statistiques comme base pour le calcul de l’indice des prix à la consommation (IPC), 5 ont reculé, alors que 8 autres ont enregistré une hausse sur un an. Les prix des communications − dont le taux de pondération est de 4,6% − ont accusé la plus forte baisse de 23,71% sur un an, en janvier 2015. Ce recul est dû aux mesures prises par le ministre des Télécoms à la mi-mai portant sur la baisse des tarifs d’Internet et des communications de lignes mobiles. De même, ce recul est lié à la baisse des coûts de l’eau, de l’électricité, du gaz et autres dérivés pétroliers qui ont enregistré une régression de 18,10%, alors que les prix du transport ont baissé de 14,07%.

Related

Immobilier. Baisse des surfaces construites de 10,85 % sur un an

admin@mews

Indices

admin@mews

Transport public. 12000 vans illégaux

admin@mews

Laisser un commentaire