Magazine Le Mensuel

Nº 3009 du vendredi 10 juillet 2015

Festival

Inauguration des festivités. Rêve et magie d’une nuit étoilée

Epoustouflant, magique, fabuleux… Les mots ne sont pas assez forts pour décrire ces dix minutes féeriques qui ont illuminé la baie de Jounié. Un spectacle hors norme à couper le souffle, un ouvrage d’art qu’il ne fallait manquer sous aucun prétexte! Les spectateurs très nombreux étaient sans doute venus chercher le rêve, l’émotion, l’instant magique dans cette nuit étoilée…

C’est un gigantesque spectacle pyrotechnique qui prend d’assaut la baie de Jounié, ce jeudi 2 juillet, à 22h30… pétantes, pour le lancement de la 5e édition du Festival international de la ville, organisé par Phellipolis, association à but non lucratif fondée par Neemat Frem, en collaboration avec la municipalité de Jounié, et exécuté par ICE International Events. Ce feu d’artifice est l’occasion d’offrir une image fraîche, subtile, accueillante, dynamique et géniale de Jounié et du pays. Dans le cadre exceptionnel de la baie, les spectateurs ont savouré un superbe spectacle en sirotant un verre, en dînant, assis au bord de l’eau et aussi en bateau… Durant cette nuit magique, des centaines de citoyens et de touristes se sont rendus dans la ville pour apprécier la magie de la baie de Jounié mise en relief par les lumières scintillantes du feu d’artifice. C’était l’occasion pour le public d’admirer les flammes dansantes et les fontaines colorées qui fusaient dans le ciel au rythme de la musique. Une parade de parachutes, une foule de montgolfières sur la montagne de Harissa et un rassemblement de bateaux en mer ont accompagné l’événement. Les organisateurs avaient réussi à obtenir une autorisation spéciale pour permettre aux propriétaires de bateaux et de yachts de prendre la mer. Ces derniers étaient accompagnés d’un navire de croisière avec à son bord des personnalités invitées spécialement par le président du festival, Neemat Frem.
Comme chaque année, un concours de photos était organisé pendant le spectacle pyrotechnique pour inciter amateurs et professionnels à immortaliser la splendeur de la soirée d’ouverture.
Ce soir-là, les magiciens du feu ont fait fort!

Christiane Tager Deslandes

Related

Hommage à Oum Koulthoum. L’astre de l’Orient renaît

admin@mews

Le cinéma libanais aux Etats-Unis. Des films racontent la vie beyrouthine

admin@mews

Abeer Nehmé. Sur les traces d’al-Moutanabbi

admin@mews

Laisser un commentaire