Magazine Le Mensuel

Nº 3036 du vendredi 15 janvier 2016

Diaspora

Libanaises à New York. Semsom Eatery se fait une bonne réputation

Elles sont à la Une et le Forbes vient de leur consacrer un beau portrait. Les deux sœurs Carine Assouad et Christine Assouad Sfeir développent, à New York, la chaîne de restaurants Semsom Eatery. Zoom sur un succès qui ne passe pas inaperçu outre-Atlantique.

Au pays du McDo et du fast-food à gogo, elles se sont fait une belle place au soleil. Il faut dire que ce n’est pas le premier succès de Christine Assouad Sfeir et ça ne sera sans doute pas le dernier.
Christine et Carine avaient travaillé ensemble sur le lancement de Semsom, un restaurant moderne libanais. Elles ont récolté plus de 1 000 recettes de villages libanais qu’elles ont mixées pour obtenir le menu de Semsom. Après Beyrouth, où le resto connaît un grand succès, Christine l’a lancé en Arabie saoudite, au Koweït, à Oman et prévoit d’ouvrir deux succursales à Dubaï. Forte de son expérience et de son expertise, elle décide de conquérir le marché new-yorkais. Sa sœur, Carine, confie, dans une interview, le déroulement des affaires.
C’est en recherchant «un bon hommos» (qui rappellerait celui de leur enfance, souligne-t-elle) qu’elles ont compris que la ville en manquait. Chacune d’elles se trouvait alors en Amérique du Nord pour une raison différente. Elles ont alors profité de leur présence sur place pour étudier le marché. Quelques mois plus tard, Mme Sfeir conseille à sa sœur d’ouvrir Semsom à New York. Au départ, Carine voulait bien participer au projet mais pas au prix de sa carrière. Mais au bout de quelques mois, elle se laisse convaincre d’être à la tête de la nouvelle branche américaine. C’est en mai 2015 que les sœurs inaugurent le premier Semsom Eatery dans l’East Village de Manhattan.

Parmi leurs nombreux clients, ceux de Cooper Union College et de l’Université de New York. Un deuxième emplacement à Manhattan devra suivre, cette fois, dans le quartier financier. D’ici fin 2016, les deux sœurs prévoient d’avoir quatre filiales appartenant à la société dans trois Etats.
En 2020, elles projettent d’avoir vingt restaurants corporatifs et quelque 200 unités franchisées à travers le pays. Sur le menu de Semsom New York, les spécialités rappellent les saveurs du Moyen-Orient, comme le poulet taouk, recette de leurs grands-mères, mariné dans du vinaigre de vin rouge et de paprika doux. Une cuisine délicieuse qui ne tardera pas à se faire connaître dans d’autres Etats.

 

Pauline Mouhanna, Etats-Unis
www.semsom.com
 

Bios en bref 
Christine Assouad Sfeir a seulement 23 ans quand elle se fait connaître au Liban. Elle ouvre alors le premier Dunkin’ Donuts. Trente cafés franchisés voient par la suite le jour. L’an dernier, Forbes nomme cette mère de famille parmi les 200 femmes les plus influentes du Moyen-Orient.
Carine Assouad fait des études de graphic design. Elle poursuit ses études à HEC Paris. Dans la capitale française, elle devient consultante en stratégie à Paris et à New York, auprès du Boston Consulting Group. C’est en 2013 qu’elle décide d’ouvrir Semsom aux Etats-Unis.

Related

Immigration libanaise. Les grands enjeux politiques

admin@mews

Jamie Farr, acteur. La consécration enfin!

admin@mews

A 91 ans. Michael Ansara tire sa révérence

admin@mews

Laisser un commentaire