Magazine Le Mensuel

Nº 3039 du vendredi 5 février 2016

En vrac

En vrac

François Hollande mal conseillé
Le président français, François Hollande, a blâmé des responsables à l’Elysée et au Quai d’Orsay qui lui avaient conseillé de prendre contact avec le député Sleiman Frangié, après la divulgation de l’initiative de l’ancien Premier ministre libanais, Saad Hariri. Ces fonctionnaires avaient exposé cette initiative au chef d’Etat français comme étant définitive et «qu’il serait bon que Paris soit la première capitale à féliciter le président libanais en puissance».

Jamaa islamia: voir, entendre, patienter!
«Nous patientons, nous voulons voir et entendre», a déclaré le député de la Jamaa islamia, Imad Hout, commentant l’imbroglio présidentiel. Il estime qu’il existe des erreurs tactiques dans les deux initiatives proposées − celle de l’ancien Premier ministre, Saad Hariri, et celle du leader des Forces libanaises (FL), le Dr Samir Geagea −, qui limitent le choix à deux candidats qui portent le projet du 8 mars.

La présidentielle: entre Qatar et l’Arabie
Une personnalité politique libanaise du mouvement du 14 mars a rencontré un diplomate saoudien qui semble concentrer son intérêt sur deux points: la vérité sur le rapprochement FL-Qatar et les dégâts essuyés par l’initiative de Saad Hariri. Ce qui indique que les Saoudiens ne sont pas disposés à admettre la nouvelle donne, à savoir la candidature du général Michel Aoun soutenue par le Dr Samir Geagea.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire