Magazine Le Mensuel

Nº 3047 du vendredi 1er avril 2016

  • Accueil
  • general
  • Les troubles auditifs. Les jeunes de plus en plus concernés
general

Les troubles auditifs. Les jeunes de plus en plus concernés

L’exposition à un niveau sonore excessif est une cause fréquente de surdité partielle. Des acouphènes, des sifflements ou une perte auditive en sont les conséquences. Cette perte est irréversible et sera plus sévère si l’exposition s’est faite tôt dans la vie. Le point avec le Dr Amine Haddad, spécialiste en oto-rhino-laryngologie (ORL) à l’Hôtel-Dieu de France.

«L’exposition au bruit entraîne des dégâts au niveau de l’oreille interne de deux façons: soit directement lors d’une seule exposition majeure du genre explosion ou coup de feu au-dessus de l’oreille, soit indirectement et secondairement par cumul d’expositions prolongées et répétées. Si on est exposé à des bruits intenses comme une musique forte, un marteau-piqueur, de gros moteurs ou avions pendant de longues périodes et fréquemment, ceci entraînera, après quelques années, une perte progressive de l’audition dans les sons aigus. Cette perte est irréversible et sera plus sévère si l’exposition s’est faite tôt dans la vie», explique le Dr Amine Haddad, expert en ORL.
Les premiers symptômes de cette atteinte sont les sifflements dans les oreilles, l’intolérance aux milieux bruyants, ainsi qu’une difficulté auditive dans ces milieux. Quelles sont les causes d’une perte auditive? Le Dr Haddad souligne que les causes de la surdité sont multiples, les plus fréquentes étant génétiques, congénitales, séquelles d’infection durant l’enfance ou secondaires à l’exposition au bruit. Chaque fois qu’on est exposé à des bruits intenses (concerts, night-clubs) et qu’on en sort avec un bourdonnement ou une sensation de vide dans les oreilles, c’est que le son était trop fort et que l’oreille interne en a souffert. Mais, heureusement, cette sensation disparaît en général en 48 heures et les dégâts sont souvent réversibles, mais la répétition de ces événements entraînera, selon l’expert, une perte définitive. C’est la raison pour laquelle il faut éviter de s’asseoir près des enceintes acoustiques, et si ceci est inévitable, il faut se protéger les oreilles idéalement par des bouchons protecteurs, sinon par un morceau de mouchoir en papier. Afin d’éviter ce genre d’incidents, une mesure du bruit par sonomètre est réalisée dans la plupart des pays occidentaux pour s’assurer que le niveau de bruit reste conforme aux normes de sécurité.
 

Une génération de sourds?
«Dans notre pays, nous n’avons malheureusement pas de contrôles sonométriques de la part des instances officielles. De plus, nos villes sont très bruyantes et il n’existe aucune sensibilisation sur ce sujet, ni du public ni même des travailleurs exposés. De ce fait,  je crains que nous ne soyons en train, de génération en génération, de rendre de plus en plus précoces les pertes auditives de nos citoyens», regrette le médecin. Selon lui, notre train de vie nous expose de plus en plus aux bruits de toutes sortes et nous sommes en train, d’une génération à l’autre, de devenir sourds de plus en plus jeunes. Musique forte (walkman, iPod, baladeur), moteurs, climatiseurs, réacteurs d’avion, pollution par le bruit des cités, portables, appareils électroménagers, etc. sont tous des facteurs contribuant à une baisse d’audition plus précoce. De nombreux fabricants d’appareils électroniques proposent des écouteurs à moule ouvert permettant de préserver la perception des bruits ambiants lors d’activités de plein air (par exemple iPod lors du vélo ou de la course à pied). Or, justement à cause du bruit ambiant, l’utilisateur, en particulier le jeune, aura tendance à augmenter le volume au maximum pour mieux entendre et endommager ainsi encore plus l’oreille interne.

Déficience auditive chez les enfants
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la déficience auditive chez l’enfant est évitable dans 60% des cas si elle est détectée assez tôt. Un enfant qui n’entend pas bien peut avoir des difficultés à apprendre à parler, avoir de mauvais résultats scolaires et, finalement, se trouver isolé socialement. Mais des outils sont disponibles pour prévenir, détecter et traiter le trouble auditif chez l’enfant. Pour prévenir la déficience auditive, il est indispensable, entre autres, de faire vacciner les enfants contre certaines maladies et de réglementer l’usage de certains médicaments, ainsi que les niveaux de bruit.

Nada Jureidini

Related

A Beyrouth. Les bars à jus ont le vent en poupe

Eric-Emmanuel Schmidt sur scène. Mélange d’obéissance et de liberté

Walid Abboud. Journaliste presque par hasard

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.