Magazine Le Mensuel

Nº 3054 du vendredi 20 mai 2016

En coulisse

En coulisses

De nombreux diplomates conseillent aux hautes instances politiques de se dépêcher d’organiser le scrutin présidentiel avant l’avènement d’une nouvelle Administration US, dans l’intérêt de tous. Ces conseils sont fondés sur:
n Il ne faudrait pas perdre plus de temps; l’Administration US a besoin de temps pour préparer ses dossiers et définir ses priorités après l’arrivée à la Maison-Blanche d’un nouveau chef d’Etat à la fin de janvier 2017. Cette étape nécessiterait de 4 à 6 mois. Le Liban restera alors sans tête un an de plus.
n Tout le monde a intérêt à réaliser l’échéance présidentielle avant le départ de l’Administration pour laquelle le Liban n’est pas une priorité. Si une nouvelle équipe plus butée accède au pouvoir, les règlements seraient alors plus inextricables, surtout si elle adopte une logique plus intransigeante vis-à-vis de certaines forces locales et régionales et exerce des pressions en faveur d’un président qui ne lui tiendra pas tête.

Related

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

Laisser un commentaire