Magazine Le Mensuel

Nº 3076 du vendredi 7 avril 2017

  • Accueil
  • Dossier
  • «Développer les compétences académiques et professionnelles des étudiants»
Dossier

«Développer les compétences académiques et professionnelles des étudiants»

Créée en l’an 2000, l’Université libano-canadienne (LCU) comprend aujourd’hui quatre facultés qui cultivent l’excellence dans un large éventail de domaines et de disciplines.

«La LCU a pour mission d’offrir à ses étudiants des connaissances approfondies et des compétences nécessaires à leur insertion professionnelle», indique Rania Habib, Vice-Présidente du Conseil des gouverneurs et Directrice du Bureau d’admission et d’inscription.

Facultés et Programmes
C’est sous la présidence du Dr Rony Abi Nakhlé que la LCU se voue à la recherche de l’excellence. Son ambition? «Continuer à proposer un ensemble cohérent de formations, régulièrement mises à jour, qui s’adaptent aux besoins du marché national, régional et international», précise Mme Habib. En effet, la Faculté de Gestion des Affaires offre des programmes de premier, deuxième et troisième cycles, là où la Faculté des Sciences et des Arts, la Faculté de Génie et la Faculté des Lettres et Sciences humaines proposent des programmes de premier et de deuxième cycles. Ces cursus sont dispensés en Français et en Anglais, suivant le choix de l’étudiant. La LCU a lancé plusieurs programmes innovants. Citons, à titre d’exemple, la Faculté de Génie, qui assure des formations de Génie en informatique et Télécommunications, en Topographie et en Biotechnologie (médecine préventive). La Faculté des Sciences et des Arts, quant à elle, propose des diplômes en Informatique, en Génie logiciel et en réseaux, mais aussi en Télécommunications, en Biologie de reproduction et en Biologie génétique.

Diplômes libanais et internationaux
La LCU garantit à tous ses étudiants un double diplôme. L’université collabore dans ce sens avec différents partenaires tels que l’Université Jean-Monnet, à Saint-Etienne, l’Université de Bordeaux, le Centre d’études stratégiques et diplomatiques (CEDS), l’IPAC en France et l’École hôtelière de Genève en Suisse. Ces partenariats permettent aux enseignants et aux étudiants, notamment aux doctorants, d’effectuer des travaux de recherche en collaboration avec des collègues et des chercheurs à l’étranger. C’est dans cet ordre d’idées que la LCU a créé le Centre de recherches et d’études académiques et scientifiques (C.R.E.A.S.). Ce dernier représente une unité scientifique autonome consacrée aux études et aux travaux de recherche tant individuels que collectifs. La visée de ce centre? Suivre l’actualité et œuvrer à développer et à diffuser les connaissances scientifiques, littéraires et technologiques innovantes et créatives.

Campus
La LCU dispose de deux campusuniversitaires. Le campus principal situé à Aintoura s’étale sur une surface de 10 618 m2. Celui de Hadat Beyrouth, sera inauguré prochainement sur un terrain de 8 000 m2. Chaque campus regroupe huit bâtiments qui réunissent les bureaux de direction et d›administration, les salles de classe, les amphithéâtres, la bibliothèque, la cafétéria, les laboratoires d’informatique, de biologie, de chimie, de design d’intérieur, et de design graphique. Les campus comprennent également un complexe sportif, des dortoirs, six niveaux de parking souterrain ainsi que leur propre station de production électrique, une usine de traitement d’eau, un héliport et des espaces verts. Un restaurant et un hôtel seront également construits sur le campus de Hadat pour permettre aux étudiants inscrits en Gestion hôtelière et touristique de mettre en pratique, les apprentissages de leurs cours théoriques.

Natasha Metni

Related

Axa Middle East. Prévenir et protéger

admin@mews

Fransabank. Une banque engagée et citoyenne

admin@mews

Blom Bank. Le plus grand réseau à l’étranger

admin@mews

Laisser un commentaire