Magazine Le Mensuel

Nº 3076 du vendredi 7 avril 2017

Dossier

Quand polyvalence rime avec excellence

L’Université de Technologie et des Sciences appliquées libano-française s’est donnée pour mission d’œuvrer à la diffusion des savoirs au Liban, tout en participant au développement technologique de la société.

«Assurer des formations professionnalisantes en liaison étroite avec les évolutions scientifiques et technologiques en cours, et développer une ouverture intellectuelle et un esprit critique, restent depuis 20 ans la mission principale de l’ULF» écrit le Président de l’ULF, Pr. Mohamad Salhab, dans le livret consacré aux vingt ans de l’université. Adossée à cette mission orientée sur les étudiants, l’université s’est également donné pour objectif d’œuvrer à la diffusion des savoirs au Liban. Elle déploie ainsi toute l’année une programmation de conférences publiques sur des thématiques diverses au cœur des préoccupations internationales du moment.
«L’ULF œuvre aussi au développement technologique de la société libanaise, notamment au Nord Liban où les travaux de nos chercheurs et étudiants sont parfois en prise avec les préoccupations des industriels ou des municipalités. L’électricité, les déchets, le recyclage, le handicap, les process industriels sont quelques exemples de sujets développés en recherche appliquée à l’ULF en étroite relation avec le bassin professionnel de la région», comme l’indique Sylvie Devigne, chargée de programmes à l’ULF. L’université constitue également un moteur de la recherche appliquée, dans des domaines variés. «Nos enseignants sont encouragés à développer des projets de recherche. Ils s’investissent ainsi, en entraînant leurs étudiants sur des micro-projets en lien avec des besoins de la société libanaise», précise-t-elle. Pour ce qui est de la vie étudiante, l’ULF met à la disposition des élèves plusieurs services destinés à la fois à faciliter leur entrée à l’université (conseils sur l’orientation, étude des équivalences, etc.), leur parcours académique (réponse aux questions de la vie universitaire et veille des activités scientifiques, culturelles et sportives), et leur insertion professionnelle (bureau de relation avec les entreprises qui aide les étudiants à trouver un stage ou un emploi).

Les success-stories de l’ULF
«A l’occasion de nos 20 ans en 2016, nous avons mis en lumière quelques success-stories de nos anciens étudiants. Voici deux exemples de parcours qui illustrent bien le rôle de l’ULF au Liban-Nord, un rôle de tremplin pour des étudiants motivés et prometteurs», confie Sylvie Devigne.
● Le Dr Nabil Zahra, radiophysicien, exerce aujourd’hui au Centre de radiothérapie Marie-Curie de Valence et dirige la société SAS-CMRT (conseil et maintenance sur les installations de radiothérapie). Cet étudiant de l’ULF en Ingénierie industrielle option Biomédical, a obtenu son Master et son Doctorat à l’Université Claude Bernard de Lyon, une mobilité effectuée grâce au fort partenariat de l’ULF et au soutien de l’AUF.
● Le Project Manager Giovany Mitri s’est forgé une solide réputation au sein de son entreprise, la Fiber Optic Division de Huawei Company au Qatar. Ancien étudiant de l’ULF en Télécom, il garde une pensée émue pour ses anciens professeurs et leur souhaite de poursuivre leur enseignement pour les générations suivantes.

Natasha Metni

Related

Axa Middle East. Répondre aux besoins de chacun

admin@mews

Banque libano-française. A la pointe de l’innovation

admin@mews

«L’excellence au service de la nation»

admin@mews

Laisser un commentaire