Magazine Le Mensuel

Nº 3080 du vendredi 4 août 2017

Expositions

Expositions

Les mondes de Willy Aractinji
Les Fables de la Fontaine

Jusqu’au 18 septembre.
Musée Sursock.

Cette très belle exposition regroupe plus de 120 œuvres réalisées entre 1973 et 2003 par le talentueux peintre Willy Aractingi. Ce dernier présente un monde habité par des créatures et des animaux, des lions, des renards, des corbeaux, des singes peints avec ces fameuses couleurs vives qui l’ont fait connaître. Artiste autodidacte, Willy Aractingi (1930-2003) a souvent été qualifié d’artiste naïf ou primitif. Cette rétrospective a vu le jour sur une idée de sa fille. «Cela faisait un certain temps que je cherchais un lieu pour exposer les toiles de mon père, et lui-même avait exprimé le souhait de léguer la collection des Fables de la Fontaine à un musée, de façon à ne pas la disperser. Il me fallait pour cela l’accord de ma mère (ce qui fut simple) et celui de mon frère (plus compliqué). Finalement, nous nous sommes mis d’accord et nous avons offert au musée Sursock les 224 toiles de la collection des Fables de la Fontaine». Une exposition à ne rater sous aucun prétexte. Elle vous emportera dans le monde haut en couleurs de Willy Aractinji.

Marwa Arsanios
Falling is not collapsing: falling is extending.

Jusqu’au 29 septembre.
Beirut Art Center

En créant un parallèle entre deux moments distincts de l’histoire de l’après-guerre de Beyrouth, le travail de Marwa Arsanios montre l’émergence du néolibéralisme au Liban depuis le début des années 1990. D’une part, l’artiste évoque le vif souvenir de la crise des ordures de 2015 qui continue de se faire sentir aujourd’hui. De l’autre, elle revisite le projet de reconstruction du centre-ville de Beyrouth. Marwa Arsanios est diplômée du Wimbledon College of Art et de l’Université des Arts de Londres. Elle a également effectué des recherches au Département artistique de la Jan Van Eyck Académie à Maastricht, aux Pays-Bas. Elle a à son actif plusieurs expositions personnelles, son parcours est jalonné de prix. A voir.

Christiane Tager Deslandes

Related

Hussein Madi. Formes et couleurs

admin@mews

Nabil Nahas

admin@mews

Nasri expose Beyrouth, peut-être. Au commencement est le mot

admin@mews

Laisser un commentaire