Magazine Le Mensuel

Nº 3082 du vendredi 6 octobre 2017

  • Accueil
  • Université
  • Le recteur Michel Jalakh: «L’UA est porteuse d’un patrimoine considérable»
Université

Le recteur Michel Jalakh: «L’UA est porteuse d’un patrimoine considérable»

Élu en avril 2013 Secrétaire général du Conseil des Églises du Moyen-Orient (CEMO), le Père Michel Jalakh est aujourd’hui Recteur de l’Université Antonine (UA), qu’il dirige avec beaucoup de dévouement, depuis le mois de juillet.

Né à Bhersaf en 1966, le P. Jalakh rejoint, en 1977, l’Ordre antonin maronite avant de terminer ses études au Collège des Pères Antonins à Baabda. Il se rend à Rome où il reste pendant une durée de 23 ans, achevant ainsi ses études en Philosophie et en Théologie à l’Université saint-Thomas-d’Aquin. Ordonné prêtre en 1991, il repart pour Rome poursuivre ses études en Théologie et en Musicologie. En 1993, il est nommé économe des biens de l’Ordre antonin maronite (OAM) à Rome et Procureur général auprès du Saint-Siège en 1999. Entre 2000 et 2008, il officie en tant que délégué auprès du Saint-Siège de la Congrégation pour les Églises orientales au Vatican.
Rentré au Liban en 2008, le P. Jalakh est chargé de la gestion financière du Couvent et de l’École Saint-Jean à Ajaltoun. Titulaire d’un doctorat en Sciences ecclésiatiques orientales de l’Institut pontifical de Rome (2008), d’un mastère en Gestion et Administration des biens ecclésiastiques (1998) et d’un diplôme supérieur en piano (1996), il a enseigné l’Ecclésiologie et les Études œcuméniques respectivement à l’UA et à l’université saint-Esprit de Kaslik (USEK). Membre de la Commission épiscopale pour les relations œcuméniques, il a conféré dans des forums internationaux sur la situation des chrétiens d’Orient et le dialogue œcuménique.

Dans la continuité
L’Université Antonine est aujourd’hui en pleine croissance et en expansion. Maints chantiers sont en cours, qu’il s’agisse de la construction de nouveaux bâtiments, de l’introduction de nouvelles formations, de la mise en place de partenariats internationaux, etc. «Pour piloter une université, il est impératif de se munir de beaucoup de capacités intellectuelles, d’un sens de la diplomatie accru et de patience», indique le P. Jalakh. «Comprendre l’université, son système et son histoire sont aussi des éléments indispensables à la bonne gestion de son administration», continue-t-il. Ses projets? Le nouveau recteur préfère d’abord étudier les projets en cours et veiller à leur «couronnement», avant d’en élaborer de nouveaux. A la question de savoir sous quel angle il perçoit le fonctionnement de l’université, le Père Michel Jalakh affirme
qu’il s’agit d’une institution jeune qui appartient à l’OAM, mais qui est forte de son patrimoine. Elle repose ainsi sur des valeurs de compétence, d’excellence et d’éthique, cherchant ainsi à former des personnes cultivées, citoyens du monde.

Natasha Metni

Related

Faculté de médecine dentaire de l’USJ. Nouvelle certification

admin@mews

Université Antonine. Collaboration avec BMW Group

Magazine Le Mensuel

L’ESA à l’abordage. Lancement du Certificate in Shipping & Logistics

admin@mews

Laisser un commentaire