Magazine Le Mensuel

Nº 3089 du vendredi 4 mai 2018

Supplément

UA. Forte de sa dimension internationale

Université libanaise et catholique, dédiée au «développement des talents des jeunes dans la joie de la vérité», l’université Antonine (UA) accompagne chaque étudiant dans la construction des savoirs, savoir-faire et savoir-être. Elle leur permet, à cet effet, de devenir des femmes et des hommes qualifiés au service de la société.

L’université Antonine (UA), qui a obtenu la certification institutionnelle de l’Agence suisse d’accréditation et d’assurance qualité (AAQ), accomplit sa mission dans l’exigence de l’excellence, la rectitude éthique et le respect de la diversité. Elle promeut une recherche scientifique contextualisée et un professionnalisme animé par l’innovation. Son campus principal se situe à Hadat-Baabda. S’y ajoutent deux branches, à Zahlé (dans la Békaa) et à Mejdlaya (à Zghorta, Liban-Nord).

Recherche et développement
La recherche occupe une place très importante à l’université Antonine, comme le précise son secrétaire général, P. Toufic Maatouk. L’an dernier, l’UA a signé un accord avec le CNRS. Ajoutons à cela que le premier prix CNRS a été remporté par le vice-recteur à la recherche l’an dernier. Plus encore, l’université s’est dotée de trois centres de recherche:
● Le laboratoire «ticket». Il fait partie de la faculté d’ingénierie et est en étroite collaboration avec le géant BMW, à Munich. Nombreux sont les étudiants qui, issus de ce laboratoire, se rendent dans le groupe BMW pour travailler notamment sur des projets de robotique et d’ingénierie mécanique. Ce laboratoire coopère également avec l’université de Franche-Comté (UFC) et avec l’université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), en France.
● Le Centre des traditions musicologiques du Moyen-Orient et des pays méditerranéens. Plusieurs publications en sont issues et une revue musicologique (la première au Liban et au Moyen-Orient) en est le fruit principal.  C’est dans ce sens qu’un partenariat entre la Sorbonne Paris IV et la Faculté de musique et de musicologie de l’UA est né.
● Le laboratoire Cremac (Centre de recherche euroméditerranéen en Art et Communication), lié à la faculté d’Info-com et qui coopère avec Paris I et Paris III.

Mission et partenariats
Les valeurs de l’UA se fondent sur cinq piliers: vérité, dignité, diversité, éthique, excellence. Ouverte sur le monde, l’UA a tissé, dans un esprit d’échange du savoir, d’optimisation des connaissances et de valorisation de la recherche, de multiples partenariats avec des universités et établissements de renom issus des quatre coins du monde. Ces accords de coopération permettent aux étudiants de suivre des programmes de double diplôme, de bénéficier de formations aussi performantes qu’innovantes et d’effectuer une partie de leur cursus à l’étranger. Les principales universités partenaires de l’UA sont les suivantes:

En France: Institut supérieur d’électronique de Paris (ISEP); Université de technologie Belfort-Montbéliard (UTBM); Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Nouvelle-Paris 3, Paris 4 – Sorbonne, Paris 8 – Vincennes-St-Denis; Universités de Bourgogne; d’Aix-Marseille; de Franche-Comté; de Pau et des Pays de l’Adour; Claude Bernard Lyon 1; Lumière Lyon 2; Toulon.
En Belgique: Université catholique de Louvain (UCL); Université libre de Bruxelles (ULB); Haute École Léonard de Vinci.
En Suisse: Université de Lausanne.
En Italie: Sapienza Università di Roma.
Au Canada: Université Laval; Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
En Chine: Université normale du Sud de la Chine.

Natasha Metni Torbey
 

Related

ULF. Une faculté en mouvement

admin@mews

Les formations continues. Amélioration des compétences et efficacité professionnelle

admin@mews

Etudiants-enseignants. Comment gérer la relation

admin@mews

Laisser un commentaire