Magazine Le Mensuel

Nº 3090 du vendredi 1er juin 2018

Sport

Neymar da Silva Santos Junior. Pour enfin tenir sa coupe

Né le 5 février 1992, le Brésilien Neymar da Silva Santos Junior est l’attaquant-clé et le capitaine de la Seleçao qui tentera de remporter son sixième titre mondial, en Russie, après un parcours remarquable lors des éliminatoires.
Neymar est devenu le joueur le plus cher de l’histoire du football lors de son transfert en 2017 du FC Barcelone au Paris Saint-Germain pour le montant sans appel de 222 millions d’euros.
A l’âge de 19 ans, Neymar remporte le championnat d’Amérique du Sud des moins de 20 ans avec la sélection en 2011. Capitaine de la Seleçao, il est élu meilleur joueur de la Coupe des confédérations 2013 qu’il remporte avec le Brésil en battant en finale l’Espagne, championne du monde, 3-0. Lors du Mondial 2014, il se blesse en quart de finale, et le Brésil subit un revers historique face à l’Allemagne en demi-finale (1-7). En août 2016, il offre son premier titre olympique à la sélection brésilienne aux Jeux olympiques de Rio en battant en finale l ’Allemagne.
Attaquant du PSG depuis 2017, il a inscrit cette saison 19 buts, et a été élu meilleur joueur de la Ligue 1. Avec le club de Santos, Neymar remporte la Coupe du Brésil, deux championnats de l’État de São Paulo, la Recopa Sudamericana et la Copa Libertadores. Il rejoint en 2013 le FC Barcelone, en Espagne, avec lequel il remporte notamment le Championnat d’Espagne et la Ligue des champions en 2015.

Cristiano Ronaldo
Le seul titre qui lui manque

Né le 5 février 1985, à Funchal sur l’île de Madère, le Portugais Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro, surnommé CR7, sera à suivre lors du Mondial de Russie. C’est vrai, le joueur a été sacré champion d’Europe avec le Portugal en 2016, aux dépens de la France, mais le Portugais qui est sorti de la finale sur blessure, est toujours assoiffé de titres, surtout quand il s’agit du sacre mondial qui lui manque. Il est également le co-meilleur buteur de l’histoire du championnat d’Europe des nations avec Michel Platini.
Auteur de plus de 650 buts au cours de sa carrière, le quintuple Ballon d’Or est le meilleur buteur de la sélection portugaise, dont il est le capitaine depuis 2007. Premier joueur à avoir remporté le Soulier d’or européen à quatre reprises, il est aussi le meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions qu’il a remportée à trois reprises, des coupes d’Europe, du Real Madrid, du derby madrilène et de la Coupe du monde des clubs.
Il a marqué également plus de 100 buts en 300 matches pour le Manchester United avant de rejoindre le Real Madrid en 2009. Cristiano Ronaldo est le seul joueur portugais à disputer 4 coupes du monde consécutives (2006, 2010, 2014, 2018).

Lionel Messi
Attendu au tournant

Né le 24 juin 1987 à Rosario, l’Argentin Lionel Messi n’a toujours pas remporté de trophée majeur avec son pays. Ainsi, il est attendu au tournant en Russie pour enfin satisfaire son monde.
Sous le maillot argentin, Messi a cependant remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de 2008 et la Coupe du monde des moins de 20 ans. Elu meilleur joueur de la Coupe du monde 2014 au Brésil dont l’Argentine termine vice-championne, il a atteint la finale de la Copa América à trois reprises sans jamais la remporter.
Messi est également le premier joueur sur la planète football à gagner cinq Ballons d’Or. Avec son club Barcelone, il a remporté 4 Ligues des champions, 9 championnats d’Espagne, 6 Coupes d’Espagne, 7 Super-coupes d’Espagne, 3 Super-coupes d’Europe, 3 Coupes du monde des clubs.
Lionel Messi est également le meilleur buteur de l’histoire du championnat d’Espagne, du FC Barcelone et de l’équipe d’Argentine. Quadruple Soulier d’or, Messi est le favori pour un cinquième en 2018.
Atteignant la barre des 1 000 buts dans sa carrière en 2018, il tentera, une fois de plus, de remporter le seul titre qui manque à son palmarès déjà très bien garni.

Mohamed Salah
La consécration d’une ascension fulgurante

Né le 15 juin 1992 à Basyoun (dans le gouvernorat de Gharbeya), l’Egyptien Mohamed Salah, surnommé le «Messi égyptien» éclabousse l’Angleterre et l’Europe de son talent. Il devrait également marquer le Mondial 2018. Auteur d’une ascension fulgurante, il a qualifié les Reds de Liverpool pour la finale de la Ligue des Champions contre le géant Real Madrid.
Evoluant au poste d’ailier droit, l’Egyptien a battu le record du nombre de buts inscrits (32) sur une saison de Premier League de 38 matches. Après avoir été élu meilleur joueur de la saison anglaise par ses pairs, Salah a été désigné Footballeur de l’année par la Football Writers’ Association. L’Egyptien est le premier Africain à être plébiscité ainsi et fait le «doublé», comme Cristiano Ronaldo ou Thierry Henry.
A 17 ans, il signe pour 4 ans au FC Bâle pour 2,5 millions d’euros. Il est remarqué par Chelsea auquel il est transféré pour 16,5 millions d’euros, puis prêté à la Fiorentina puis à l’AS Roma avec lequel il s’illustre poussant les Reds de Liverpool à s’attacher ses services, 42 millions d’euros à l’appui.Evoluant depuis 2011 avec la sélection nationale, il a qualifié l’Egypte pour le Mondial, une première depuis 1990.

Related

Le coma de Schumacher plane sur la 65e édition de Formule 1. Red Bull, Ferrari 
et Mercedes favorites

admin@mews

Championnat du Liban – Dames. Le Homenetmen mérite bien son titre

admin@mews

[Copy of] Les Internationaux des Etats-Unis de tennis à Flushing Meadows. Entre jeunes, «vieux»et… «bulldozers»

admin@mews

Laisser un commentaire