Magazine Le Mensuel

Nº 2851 du vendredi 29 juin 2012

POLITIQUE

Libye. Confusion autour de l’enquête sur l’affaire Sadr

Après l’annonce du président du Conseil de transition libyen, Moustafa Abdel-Jalil, dans un entretien diffusé sur la chaîne de télévision al-Arabiya, sur le fait que l’enquête libyenne sur la disparition de l’imam Moussa Sadr est achevée, le quotidien an-Nahar a indiqué que les tests ADN pratiqués sur le corps retrouvé, présumé être celui de l’imam disparu se sont avérés négatifs. Le quotidien affirme que les examens ont été effectués au Bosna, à Sarajevodans un laboratoire dirigé par le comité international chargé des affaires des disparus.
En avril dernier, des médecins légistes libyens avaient fait des tests ADN sur des restes humains retrouvés dans un cimetière en Libye sans aucun résultat positif. En 1978, l’imam Moussa Sadr avait été invité en Libye par le régime de Mouammar Kadhafi. Il y était arrivé, accompagné du cheikh Abbas Badreddine et Hassan Yaacoub. Les trois hommes n’ont plus jamais reparu. Les nouvelles autorités libyennes ont manifesté leur volonté de collaborer avec le Liban pour élucider le mystère de cette disparition.

Related

Aïn el-Heloué. Daech reprend du service

admin@mews

Dar el-Fatwa. Solution en perspective

admin@mews

Erbil. Les patriarches d’Orient au chevet des chrétiens

admin@mews

Laisser un commentaire